Comments ( 35 )

  • Bonjour,

    j’ai rencontré mon âme jumelle (ou flamme jumelle) il y a une année presque jour pour jour. Cela a été magique, une évidence. Mais il est marié et préfère apparemment continuer sa vie plutôt que de vivre avec moi. Je ne comprends pas du tout car je sais que cela a été réciproque. Ce n’était pas un coup de foudre mais une véritable reconnaissance de nos âmes. J’ai beaucoup de mal à comprendre son choix et a accepté cette séparation. Je ne l’ai pas revu depuis quelques mois, j’ai en effet préféré couper le lien physique tellement cela m’a fait mal de le voir la dernière fois. J’avais véritablement l’impression de passer à côté de ma vie. Merci de votre aide.

  • Bonjour Alexandra,

    Merci tout d’abord pour l’intérêt que tu portes à notre blog !

    Comment sais-tu qu’il s’agit de ta flamme jumelle ? Tu dis que tu sais que c’est réciproque mais comment le sais-tu ? Quels éléments te permettent de penser ceci ?

    Est-ce que lui le sait ? Est-ce qu’il en a conscience ? Est-ce qu’il est éveillé par rapport à cela ?

    Si cette personne est en rejet par rapport à toi, qu’est-ce qui a fait résonance chez lui ?

    S’il s’agit bien de ta flamme jumelle, tu sembles vivre en ce moment la période de séparation.
    Plus d’informations ici http://www.bychouchouetloulou.com/flammes-jumelles/la-separation-de-nos-flammes-jumelles/

    Cette séparation est nécessaire dans le processus d’apprentissage des flammes jumelles.
    Ce rejet fait partie du processus, car c’est l’effet miroir.

    Dans la mesure où chaque flamme jumelle est l’exact reflet de l’autre, il y en a obligatoirement une qui rejette l’autre au départ.
    Ce rejet a obligatoirement lieu après la rencontre pour permettre de revivre la séparation originelle et guérir ses blessures émotionnelles.

    La période de séparation entre deux flammes jumelles est toujours très intense d’un point de vue émotionnel.
    Est-ce que tu as vécu depuis votre séparation des événements chargés émotionnellement comme des décès de personnes proches, une profonde dépression ou autre ?
    Ceci est un bon indicateur pour vérifier que tu vis bien la séparation avec ta flamme jumelle car le but ici de la vie est de t’apprendre à lâcher prise dans la confiance.

    La durée de la séparation dépend du niveau d’évolution de chaque flamme jumelle. Cette phase peut prendre de plusieurs mois à plusieurs années.
    Le processus de séparation est nécessaire pour toute flamme jumelle. Il y’a toujours une des deux flammes jumelles qui entrera dans une forme de rejet. Pourquoi ? Parce que les deux flammes jumelles ont un effet miroir l’une envers l’autre. Chacune d’elle va créer chez l’autre une résonance sur toutes les blessures et parties d’elle même qu’elle n’accepte pas. C’est la raison pour laquelle il est difficile de rester en contact avec sa flamme jumelle. La séparation permet alors de prendre conscience de ce processus.
    Si ce cheminement parait si exigeant et difficile, c’est parce que c’est une voie privilégié qui s’ouvre pour nous permettre d’accepter toutes les parties de nous même que nous ne voulons pas voir. Avoir sa flamme jumelle sur son chemin est une vraie opportunité pour mettre de la conscience sur ce qui reste à nettoyer de nous même pour nous accepter dans notre intégralité (avec notre lumière et nos zones d’ombre) et vivre enfin l’amour inconditionnel.

  • Bonjour,
    J’ai rencontré mon âme jumelle l’été passé. Je venais de me séparer d’une relation toxique et j’avais décidée de m’inscrire dans un site de rencontre. Après seulement 1 journée, il est venu m’écrire. Nous nous entendions si bien. La complicité était déjà très forte. 1 mois plus tard, lorsque nous étions en train de nous parler (par message texte), j’ai eu un immense sentiment et une certitude que je venais d’enfin trouvé la bonne personne !! Le sentiment me troubla profondément jusqu’au point de me rendre les yeux remplis de larmes. J’ai vraiment eu peur car je ne l’avait jamais rencontré en personne et je lui avait parlé qu’au téléphone 1 fois. C’est un sentiment tellement puissant et effrayant à la fois.

    1 mois et quelques jours plus tard je fis sa rencontre. Étrangement, aucun effet de coup de foudre ni aucun « wow » en le voyant. MAIS… un fort sentiment de familiarité et une aisense instantané était présente. J’avais l’impression de le connaitre depuis longtemps.

    3 jours passèrent en sa présence et tout était parfait. Communication, complicité, connection et surtout on se comprenaient sans même parler. Bref nous étions en parfaite symbiose.

    3 mois passèrent sans qu’il n’y est une journée qu’on ne se parle pas. Du matin au soir, durant la nuit parfois. Nous étions incapable de se passer l’un de l’autre.

    Finalement la « séparation » arriva. Après autant de temps et de plaisir ensemble, c’est à se moment au’il me dis qu’il ne ressentait absolument aucune amour pour moi. Aucun « papillon » dans l’estomac, aucun « feeling » mis à part le fait qu’il trouvait notre connexion vraiment étrange. La séparation n’a duré seulement qu’une semaine sans se parler ni se faire de signe. Malgré le court 7 jours, ce fut totalement atroce comme sentiment. Je me sentais vide, plus aucune « raison » de continué, j’étais déprime à un point tel que seulement la pluie à l’extérieur me faisais monter les larmes aux yeux.

    C’est à la fin du 7e jour qu’il me donna signe de vie. Il m’écrit que je lui manquais terriblement et qu’il était loin d’aller bien. Bref il ressentait les même choses que moi mais il ne pouvait l’expliquer !

    Nous nous retrouvions le soir même et je ressenti au moment de le revoir, un sentiment d’extase profond. Comme si le vide se remplissais et que tout mes inquiètudes ou problèmes avait disparu.

    Le processus de se mettre en couple fût interminable pour moi. Seulement 3 mois supplémentaire pour qu’il me dise finalement les mots que j’attendais depuis si longtemps. Je t’aime. Des mots tellement puissants quand vous aimez une personne à se point !! Le sentiment est tellement fort et inexplicaple. L’harmonie est tout simplement parfaite. Rien, absolument rien ni même proche de ressembler à mes relations antérieurs. Bref c’est lui le bon, un point c’est tout. Vous le sentez au plus profond de votre âme. Seulement le toucher est déstabilisant physiquement. Mais tellement agréable. Comme le feeling que votre mère vient vous consoler et vous serrer fort dans ses bras lors de vos peines d’enfants.

    Bref, je vous le souhaites à tous et vraiment, vous allez le savoir lors de la rencontre. C’est indéniable !!

  • Bonjour Isabelle,

    merci pour ton témoignage très précis. Tous les ingrédients semblent en effet réunis pour qu’il s’agisse de ta flamme jumelle 🙂

    Toutes les caractéristiques que tu décris là sont effectivement des signes d’une relation d’âmes jumelles. Une relation très particulière.

    Au plaisir de te lire 😉

  • Bonjour,
    Je crois qu’il y a une différence à faire entre une relation passionnelle et les fameuses flammes jumelles…Parce qu’au fond nous le souhaitons sérieusement vivre l’euphorie du couple…Mais franchement qu’en est-il vraiment du processus de séparation…bien sûr il y a un effet miroir qui en elle-même  »rejette » l’autre…Mais encore…Ce qui signifie donc que l’un agit différemment qui l’autre le perçoit comme un refus.L’amour ne suffit pas. Ce n’est pas la force amoureuse qui en est question, selon moi, mais deux personnes qui ont un langage en opposition de l’autre, et tout le processus est de savoir pourquoi c’est comme cela…Franchement ce n’est pas un privilège…C’est un casse-tête cérébral qui doit avoir sa cohésion avec le coeur, la tête, et le corps…Sinon, c’est une histoire substantielle en rapport avec soi de l’autre…

  • Bonsoir Xéliane,

    Merci pour ton témoignage… Ce langage en opposition dont tu parles s’inscrit simplement dans un processus qui permet aux deux flammes jumelles d’avoir des résonances l’une envers l’autre sur des aspects qu’elles rejettent d’elles mêmes…Cet effet miroir est la seule façon de déceler les points sombres qu’elles se refusent de voir en elles pour pointer ce qu’elles doivent travailler pour guérir par l’acceptation… En effet, la relation dépasse tous les schémas de relations classiques, elle ne relève pas d’une compréhension rationnelle, la relation va bien au delà du mental… C’est pour cette raison qu’on cherche pendant longtemps cette compréhension du lien qui nous unit à notre flamme jumelle. Il y a des choses que l’on sait et que l’on ne pense pas… Seule l’expérience peut amener vers la compréhension que l’on recherche… et cette compréhension nous l’avons que plus tard par le cœur à un autre niveau par des prises de conscience… notre mental se met alors de côté pour permettre que l’union se réalise entre les deux flammes jumelles.

    Belle soirée à toi.

  • Bonjour Chouchou et Loulou,
    Il semble que votre propos est répétitif et ne permet pas de saisir un rapport nouveau auquel je soumets l’idée des flammes jumelles.
    Le principe de rejet dont tous vous portez l’attention n’est pas dû au rejet en soi, c’est plutôt de l’incompréhension de l’un et de l’autre en fonction de leur vulnérabilité de l’un et de l’autre. Ce n’est pas le refus de voir, c’est l’incapacité à voir ce qui nous fait défaut par rapport à l’autre. Aussi de la manière que nous traitons les douleurs fondamentales sont en fonction de notre rapport environnementale et génétique et comment nous les gérons en société. Ceci dit les flammes sont aux paroxysmes de leur vulnérabilité et de leur défense et en se rencontrant il se produit un processus inversé, leur échange énergétique cré un système d’entropie qui fait place à une transformation réversible. C’est par ce qu’ils sont fusionnel qu’il ne peuvent pas être ensemble. Il faut qu’ils se distinguent de l’un et de l’autre , c’est la raison du refus inconscient de l’un par l’autre, leur union suppose la suppression d’un corps parce qu’il se sont retrouver comme ce n’est pas ce qu’ils veulent, en réalité, ils doivent apprendre à vivre avec leur propre force et faiblesse avant de s’offrir à leur corps respectif dans l’acte sensuel confiant et non dans l’acte sexuel passionnant.
    Il serait temps que vous repensez l’idée de la perception du mental, il est pourtant un élément non négligeable dans la croissance individuelle de l’humain qu’il puisse saisir sa propre vision de la vie sans se propulser au-delà ni de se croire meilleur que le mental. Car le mental est le passage obliger de la réalisation d’un amour idéal sinon il est passionnel et finit par être douloureux et mortifère, bien sûr, c’est la faute à l’égo, il a bon dos n’est-ce pas?
    Bonne réflexion!

  • Ouf…bravo la censure, il est clair que vous passer à coter du phénomène pour tout l’avantage que procure le paraitre. Bravo!!!Profiter bien, cela ne dure qu’un temps.

  • Xeliane je dirais que tu passes à côté du processus pour tout l’avantage que procure la résolution et la reconnaissance d’une expérience te paraissant indigeste.

    De un en te lisant il y a une certaine incohérance, confusion dans l’expression de ton ressenti qui complique la lecture. De deux jalouser ce que tu n’arrivez pas à pleinement intégrer ne fait pas de toi un meilleur orateur.

    Je les suis depuis septembre 2015 suite à un séparation violente de type « flamme jumelle ». La douleur j’ai cherché à l’aimer, la comprendre en moi pas en l’autre…

    Bonne continuation et un grand bravo pour ce site qui est l’exemple même de l’amour au delà de la forme. Bises à vous 2

  • Merci Gilles pour ton soutien 🙂

  • Re-trouver sa flamme jumelle, c’est… tellement pas de ce monde! Et je suis d’avis que c’est l’un des plus gros « problemes » qui se pose pour nous tous. Pour ceux qui le vivent reellement, on passe inevitablement par cette phase qui veut que nous comprenions tout avec notre tete, notre Intelligence d’etre humain. Et c’est seulement a partir du moment ou l’on ACCEPTE tout simplement que l’on commence a lacher prise et a ne plus souffrir.

    Pour tous les autres, qui n’ont pas rencontre leur flamme jumelle… Chacun a au plus profond de soi cette quete de l’amour, cette soif d’etre ce que nous sommes tous a l’origine: l’amour, mais l’inconditionnel. Pas ce sentiment que nous voulons sans cesse controler et expliquer. L’Amour incondtionnel est un ETAT…. Il ne s’agit pas d’amour Ideal, mais bien INCONDITIONNEL. C’est ce que nous sommes en realite, de la que nous venons et la ou nous repartons apres chaque passage sur cette terre.
    C’est ce qui se trouve au bout du chemin pour chacun de nous.
    Mais forcement, sans un « choc revelateur », comme par exemple rencontrer sa flamme jumelle, on ne comprends pas…

    Xeliane, je ne sais pas si tu as rencontre ta flamme jumelle. Si oui, tu es tout simplement en train de lutter avec ton propre Ego. L’ego n’a pas « bon dos », comme tu l’ecris.
    L’ego est une fabrication bien humaine. Il nous regis et nous mene souvent en bateau jusqu’au jour ou on commence a ressentir ce que l’on est reellement. Mais forcement, il aime le pouvoir, alors il lutte jusqu’a l’epuisement. C’est cela qui nous fait parfois dire / ecrire des choses incoherentes. C’est encore lui qui nous mene a eprouver colere, meprise ou autre Jalousie. Tout cela n’est que la repercussion de l’ego.
    Car Notre ame ne connait rien de tout cela. Elle ne connait in peur, ni haine, in rancoeur. Elle EST, tout simplement. Et a partir du Moment ou elle a retrouve son autre, elle cherche a reprendre sa place d’origine.

    Xeliane, si tu n’as pas rencontre ta flamme jumelle, ne la cherches pas…. Et surtout n’essaies pas de comprendre ou d’expliquer ce « phenomene ». Cela n’est pas possible.

    Car a partir du Moment ou on croise le regard de sa flamme jumelle, on s’y perds. Pour mieux s’y retrouver par la suite. Mais on vit des choses indescriptibles, incomprehensibles… Qui n’ont plus rien a voir avec la logique ou l’intelligence humaine. On crois perdre la raison. Il ne s’agit en rien d’un casse-tete cerebral. Oh non! Car tout, absolument tout passe par notre coeur.

    Chouchou et Loulou: vous etes formidables, tout simplement. Et surtout vous etes en train de realiser une Partie de la Mission que vous vous etiez fixee avant de vous separer: aider les autres. Vous mettez des mots sur ce que l’on vit et ressens. Vous etes en quelque Sorte des traducteurs qui nous font avancer et comprendre. Vous expliquer a notre tete ce qu’il se passe dans nos coeurs. Vous etes beaux. MERCI

    P.S: desolate pour l’absence d’accents, mais etant a l’etranger, le clavier de ma Tablette ne les connais pas

  • Merci beaucoup Sophie pour tes compliments qui font toujours plaisir et qui nous touchent profondément, cela fait vraiment chaud au cœur et cela nous encourage et nous motive encore plus à continuer notre envie d’aider les autres du mieux possible 🙂

  • oups…j’ai eu un petit problème technique et j’ai cru que mes messages ont été effacé.
    Il n’y a pas d’incohérance ni de confusion dans l’expression de mon ressenti.Plutôt une erreur de ma part, je m’en excuse,je répète,en pensant que mes messages étaient effacer.
    D’autre part, il est toujours facile d’être en réaction, n’est-ce pas, et je m’inclus toujours dans ce que je le dis, plutôt que s’assurer du bien fonder des intentions par un questionnement,cela évite qu’une affirmation tel que le souci de m’imposer des états d’âmes qui ne m’appartiennent puisse envenimer la communication.Je ne jalouse pas, mais merci pour le compliment.Cependant, il est vrai que j’ai du mal à intégrer un groupe, justement, je suis maladroite et très mentaliste, si l’on puis dire ainsi.
    Bon …j’ai transformé pour ne pas dire déformé,ton point de vue…Vous supposer que je ne sais pas de quoi je parle, c’est plutôt vous qui ne comprenez pas de quoi je parle.

    Pour être honnête…Je me demandais vraiment si le site pouvait être crédible, mais à chaque fois que j’entre sur ce site …je ressens des vibrations…je ne sais pas ce que cela veut dire mais c’est la crédibilité que je lui porte.

    Vous dites que vous cherchiez à la comprendre en toi pas en l’autre, si l’effet est miroir ce qui veut peut-être dire qu’elle t’imitait mais que toi tu ne t’es pas vu sur elle.
    Il y a un belle énigme à découvrir dans l’effet miroir, c’est la découverte de l’autre en soi et son contraire en même temps, c’est à dire la découverte de soi chez l’autre.Cependant, si c’est ton début… accroches ta tuque, c’est pas facile…
    C’est la raison, de mon message et je souhaite sincèrement à rendre le périple moins difficile, pas moins douloureuse parce que c’est un passage obligé…La douleur engendre la compréhension de l’amour…

  • bonjour sophie,
    je me sens comme un loup dans la bergerie, mais je suis venue ici pour démontrer que le loup n’est pas venu pour manger, mais qu’il sait aussi être une brebis.
    Je me vois comme un ange en enfer et le diable au paradis.
    Le monde spirituel doit s’incarner sur terre, c’est à mon avis, le rôle des flammes jumelles, ce que tu évoques c’est le retour au paradis,le retour dans la matrice. j’ai pour exemple l’enfant dans le ventre de sa maman et qui ne veut plus sortir, il préfère la douceur protectrice du ventre maternelle que de vivre sa propre vie et la douleurs qui l’engage à se séparer de la mère.c’est la douleur primaire de tout humain sur terre.
    Il y a donc celui qui recherche la mère et celui qui recherche le père…
    Quand j’ai compris que ma mère n’était pas un amour inconditionnel, je me suis mis à chercher le père, c’est-à-dire dieu, je suis tombée sur un professeur qui en portait la beauté…
    Revenons au concept de l’amour inconditionnel, mais oui, il faut passer par le raisonnement pour ne pas sombrer dans la douleur sans fond ni dans le désir d’amour trop fort…Désolé mais vivre dans un corps consiste à vivre dans la douleur et la nier ou aller au-dessus d’elle cré dans la réalité un dysfonctionnement basé sur des illusions d’espoir et de surconsommations et plus on nie les causalités de la douleur plus nous ne sommes pas en mesure de voir les solutions et mène le monde dans son propre isolement. Je crois que c’est une erreur que d’investir dans l’idée d’une amour inconditionnel, parce que l’on sait que l’amour n’est de pas vivre dans des conditions restreints.Cependant, les conditions ne sont pas restreint, elles ne sont pas comprises,et parce qu’il ne sont pas comprises qu’elles sont restreint…Remarquez, que vous êtes libre tant que vous le pensez, je ne vous force pas à croire en mes propos.On ne réveille pas l’enfant qui dors, dans le ventre maternelle. Je suis plus du genre sage-femme, j’aiderai à rendre à la terre ses enfants et que ceux qui regardent le ciel auront des ailes…
    La compréhension, est la communication entre le coeur et la raison par le ventre, c’est cela l’amour… Et l’égo fait de nous un humain sur terre, le refus de l’égo est le rejet de ton ventre qui est le siège de l’émotion ce qui cré un déséquilibre mental et nous pousse à faire des choix indésiré mais nécessaire à la compréhension et à la survie du ventre.
    Là ou dors l’enfant qui ne veut plus sortir parce qu’il est déjà rejeter et le cycle continue…

  • Bonjour,

    Lorsque l’ont parle de séparation originelle, est ce que cela veux dire qu’elles ont déjà vécu une vie ensemble avant d’être séparé, ou bien cela veux plustot dire qu’elle ont été séparé dès leur création d’ame, donc qu’elles n’ont jamais vécu une vie ensemble ?

  • Bonjour Aurélie,

    en réponse à ta question, lorsqu’on parle de séparation originelle pour une flamme jumelle, cela signifie qu’elles ont été séparées dès leur création, à la naissance de leur âmes. Les flammes jumelles n’ont donc jamais vécu une vie ensemble, ou du moins c’est extrêmement rare, et c’est précisément là une des caractéristiques fondamentale de ces âmes, qui les différencie des âmes sœurs.

  • Bonjour Xeliane,

    et merci pour ta réponse.

    Le rôle des flammes jumelles n’est pas seulement de s’incarner sur terre. Leur rôle est de se retrouver pour un jour pouvoir à nouveau fusionner et contribuer au « retour au paradis » sur cette terre. Et il faut savoir que dans beaucoup de cas, les flammes jumelles ne se voient pas physiquement, elles ne forment pas un couple amoureux, etc… Il suffit que leurs champs d’énergie soient entrés en contact pour qu’un processus se mette en place. Rien ni personne ne peut ni stopper, ni freîner ce processus.

    Le retour dans la matrice, c’est à cela que chaque âme aspire. C’est bien ce qui nous attends au bout du voyage. On passe d’une vie à l’autre afin de pouvoir apprendre et grandir. C’est ce que fait notre âme…

    L’amour inconditionnel, personne ne peut nous le donner. Il est en nous. C’est la substance de laquelle notre coeur est fait et c’est cet état que notre âme connaît si bien.

    Vivre dans un corps ne consiste, selon moi, pas à vivre dans la douleur. Nous n’avons pas qu’un seul corps… à la base nous n’en connaissons qu’un, notre corps physique. C’est en effet le seul qui soit palpable et donc « dans la matière ». Mais nous sommes bien plus que cela. Et notre corps physique est un instrument merveilleux lorsque l’on apprends à le lire. Puisqu’il exprime TOUT, absolument TOUT ce que nous portons en nous. Toutes les émotions, expériences, etc… que nous avons en nous s’expriment à travers notre corps.

    L’ego est en effet indispensable à toute vie humaine. Mais ce que je cherchais à décrire dans mon message précédent est le fait que l’égo nous régis. Il a le pouvoir sur l’être humain. Certaines expériences, comme retrouver son âme jumelle, nous font prendre conscience que nous n’avons pas qu’un ego, mais aussi une autre partie en nous que nous avions oubliée. Notre âme, notre intuition… Je ne connais pas le terme exacte en francais, désolée. À partir du moment où l’on en prends conscience, c’est à dire à partir du moment où l’on ressent ne serait-ce qu’une fraction de secondes qu’il y a autre chose en nous qu’une intelligence humaine,un genre de « combat » se passe à l’intérieur de nous. On pourrait dire Ego contre Âme… Le but du jeu étant de rétablir l’équilibre originel entre les 2. Personne n’a dit vouloir nier l’égo. Mais il faut qu’il retrouve sa place d’origine, la raison pour laquelle il a été créé. Il nous sert en fait. Sans égo, nous serions incapables de vivre notre vie d’être humain sur cette terre. Mais il n’a plus le pouvoir sur nous.

    L’une des toutes premières caractéristiques que l’on constate quand on rencontre sa flamme jumelle, c’est l’ouverture du COEUR. Car c’est bien lui le plus important. Le siège de la plus pure des émotions, c’est à dire l’amour inconditionnel… Le coeur est la source…

    Je me permets de te poser une question: as-tu rencontré ta flamme jumelle? Comment en viens-tu à te rendre sur un site de la sorte et à t’intéresser au sujet?
    Dans quel combat te trouves-tu?

  • Bonjour Sophie,
    Il est clair pour moi que tu ne saisis pas mon propos, et franchement c’est normal, je ne m’avancerais pas dans l’idée que tu allais changé du jour au lendemain.Le but de ma démarche c’est de proposer une version différente pour voir s’il se passerai un miracle, je vois que non, je reste différente…
    Il ne m’est donc pas nécessaire de me battre contre une âme, je n’ai pas besoin d’avoir raison, je souhaitais apporter une connaissance de plus et il est vrai que je ne le fais pas avec une séduction de mon expérience avec ma flamme jumelle, je tentais plutôt de raconter ce que je récolte de ma séparation d’avec elle.
    Cependant, je suis sévère, je vois bien ton intérêt de poursuivre la conversation et que tu te laisses une ouverture prudente sur la réalité du Tout que je propose.
    En fait, je suis naturellement en opposition avec ton propos, parce qu’il y a mieux…Ce mieux, je me le garde de te le confier, par respect en ce que tu crois parce que de toute façon, tu seras naturellement en opposition, on ne peut se déjouer de sa nature.
    Ce qui signifie que l’amour dans son tout n’est pas tout en même temps dans un corps, il lui faut des conditions pour pouvoir se structurer et avoir un égo équilibré et dans l’équité avec sa flamme jumelle, c’est franchement une question d’énergie très forte que mon corps n’a pas su supporter, j’ai fait les choses trop vite, j’ai essayé de me guérir seule, ou faire un nettoyage karmique, mais tout les malheurs m’ont tombés dessus quand j’ai décidé que je ne voulais plus de lui dans ma vie, je ne comprenais rien de ce qui se passait avec lui et d’autant plus que j’étais bipolaire, mon combat était ma réalité contre la réalité populaire, bien sûr, je n’avais aucune crédibilité , mon coeur en mille miettes, alors que je n’ai eu aucune liaison mais un grand coup foudre mélangé de peur et tout mon corps chamboulé pour un professeur versus une étudiante anonyme.
    Je suis celle qui a peur de l’amour mais une fois dans des épisodes psychotique je courrais vers lui pour le repousser davantage en proclamant mon amour. Je me cachais de mon désir car trop fort pour le contrôler,…Bien que nous nous sommes tournées autour sans jamais vraiment se comprendre, j’ai poussé mon désarroi en allant un jour chez lui pour rompre ce que nous n’avions jamais commencé…Ce qu’il m’a valu de porter le chapeau de folle, par les professionnels de l’ordre, il y a cet accident qui a rompu l’os de la hanche.
    Quoique depuis ce jour, je n’ai plus de crise psychotique et j’ai compris que ce n’était pas de lui que je fuyais mais de moi.
    J’étais une peureuse au énergie bloqué à fond et pourtant j’ai vécu l’éveil du kundalini, d’ailleurs ce fut les premiers moments de mes montés psychotiques et ma rencontre avec lui.
    Remarque,que je ne mets pas mon histoire dans un temps linéaire, parce qu’en fait c’est toute ma vie…Ou je travaille sans relâche à savoir le pourquoi, du comment, pour ne pas m’effondrer dans la douleur et l’incompréhension qui fuselait de toute part et pointer du doigt, me déposséder de ma crédibilité à reconnaitre que même folle j’ai du sens…Sauf que c’est juste moi qui peut le savoir…humilié, et jugé érotomane,je me refusais à la haine de soi ni des autres, je me l’interdisais, le pouvoir de détruire, il est là mais ça aussi bloqué, alors j’ai pleuré ma douleur, c’est très dur d’être victime mais pris pour un bourreau… et voilà ou j’en suis, je comprends mieux… beaucoup mieux, ce que la vie et la mort signifie la difficulté c’est d’en parlé sans prétendre connaitre la vérité pour tous, ni prétendre qu’elle est valable pour tous…
    Mais surtout, je ne suis pas encore avec lui, ce qui signifie que je n’ai pas encore atteint l’équilibre énergétique nécessaire dans mon corps pour le voir dans la réalité et de pouvoir enfin discuter sans que je m’enfuis en le repoussant…
    Je me protège beaucoup…mais en même temps pas du tout…
    Est-ce que je réponds bien à la question?

  • Bonjour,

    Je pense avoir trouvé ma FJ et je souhaite partager mon témoignage.
    Je sens au fond de moi que c’est lui et après avoir lu plusieurs articles sur internet et notamment votre blog, je me et nous reconnais en de nombreux points (lui aussi).

    Ma FJ et moi travaillons ensemble depuis 3 ans mais nous nous sommes « reconnus » il y a 5 mois, bien que nous ayons toujours ressenti une connexion particulière (on ressentait la présence de l’autre lorsque nous étions dans la même pièce, on n’osait pas se regarder dans les yeux comme si on avait peur de se perdre dans le regard de l’autre, on avait jamais de longue discussion ou alors pour parler du travail comme si c’était une façon de garder le contrôle).
    Et puis une occasion a fait que nous nous sommes rapprochés et nous avons constaté rapidement ce lien si fort qui nous liait. Ce n’était pas comme d’habitude, rien de comparable à toutes les rencontres qu’on avait pu faire avant.
    Pas de drague ou de séduction entre nous, mais une connexion profonde, indescriptible et réciproque s est très vite installée (comme si inconsciemment elle avait toujours existé). Bref, c’était une évidence.
    Cela nous a bouleversé et a suscité énormément de questions en nous. C’est d’ailleurs ce qui nous a poussé au bout de quelques jours à chercher des réponses sur internet, bien qu’ habituellement nous soyons tous les deux très terre à terre.
    Il était omniprésent dans ma tête comme s’il avait pris place en moi (pareil pour lui).
    Nous étions attirés l’un par l autre comme des aimants, mais rien à voir avec une attirance physique. On se laissait porter par nos sensations et ressentis encore inconnus jusqu’alors.
    On a aussitôt ressenti un sentiment de plénitude, de bonheur parfait qu’on n’avait jamais atteint auparavant. Les rapprochements physiques ne sont intervenus que bien apres, être ensemble nous comblait déjà totalement, c était un bonheur mental… c’est très cérébral, difficile à décrire.
    La sensation d’être dans une autre dimension: dès qu’on passait des moments ensemble nous étions comme transportés… C est irréel !
    Nous nous sommes rapidement confiés.
    Nos sentiments et sensations sont décuplés, amplifiés…C’est magnétique entre nous.
    Notre rencontre c’est comme si on avait accompli qqch.
    Quand on se regarde dans les yeux, c’est comme si je voyais son ame, je lis en lui…je n’ai jamais autant regardé qqun dans les yeux. On se comprend immédiatement. Je commence une phrase, il la termine, ou alors il dit ce que je voulais dire.
    Ensemble le temps et l’espace n’ont plus aucune importance, tous nos sentiments sont profonds, poignants. On a ressentis parfois des difficultés pour respirer lorsque nous étions très joyeux ou à l’inverse très tristes.
    Nous avons la sensation de ne faire qu’un.

    Et puis, ayant chacun un conjoint et lui des enfants, nous nous sommes raisonnés. Pour ma part, je n ai pas tenu longtemps, c était bien trop dur et la distance n a fait que renforcer tous mes sentiments profonds et sa présence en moi. J ai donc quitté assez rapidement mon ami.
    Ma FJ, quant a lui, s est résigné pendant environ 2mois…
    Nous n avons jamais ressenti autant de tristesse, de mal-être (mental et physique).
    Mais nous n avons jamais réellement coupé contact. On vivait notre tristesse côte à côte. Mais je pense que je souffrais plus étant donné que je subissais son choix qui n était pas le mien.
    Ce fut une longue période de remises en questions à tous niveaux, de doutes et d’interrogations.
    Et malgré tout, pourquoi n’arrivions nous a nous oublier…pourquoi ce lien si fort restait? Pourquoi a t il pris tant de place dans ma vie en aussi peu de temps ?
    Également beaucoup de nuits agitées, des douleurs physiques comme au dos, des « problèmes » pour respirer tellement cela nous serrait le coeur…bref des semaines de souffrance, de pleurs et même s’il s était résigné je voyais qu’au fond de lui il ne pensais pas ce qu’il me disait.
    Et puis, à trop souffrir, j ai voulu couper contact, une dernière discussion et je ne lui ai plus donné de nouvelles. Il n a suffit que de trois jours pour qu’il remette toute sa vie en question et revienne vers moi. Il s était enfin rendu compte qu’il était bien trop triste sans moi et qu’il ne pouvait pas me perdre.
    Depuis, il change petit à petit sa vie: quitter sa femme, changer son plan de carrière, accepter d’être une famille recomposée (ce qui n’était pas du tout ce qu’il espérait avant de me connaître)
    Cela prend du temps et nous n’avons pas fini de souffrir.
    Mais on s’est rendu compte qu’être séparés était encore bien plus douloureux.

    En fait, depuis que l on s’est reconnu, je sais que c’est lui (même si au début c’était inconscient)…et il ressent la même chose.

    Julie

  • Le 15 janvier 2015 j’ai vécu un événement que je ne m’explique pas encore tout à fait. J’ai bien cru que je perdais ma tête mais force est de constater qu’en réalité je l’ai trouvé. C’est comme si j’étais née. À 31 ans. Je ne cesse de le demander oú j’étais vraiment pendant tout ce temps là. Depuis j’ai fait un travail avec un kinesiologue car j’ai tout de suite su qu’il se passait quelque chose de l’ordre du mystique et ma quête spirituelle continue. En tout cas j’ai grandis bien plus vite en 1 an qu’en 31.
    Puis Avril 2016 je rencontre un homme. Nous sommes rapidement fascinés l’un par l’autre mais sans nous parler. Après un jeu de regards qui durent des mois je finis ma provoquer la rencontre. Elle a été parfaitement …? Étrange ? Quel mot employé. Nous n’étions bien qu’en silence. En nous regardant en nous touchant mais le moins que l’on puisse dire est que la communication ne passait pas. Il y avait autant de respect et de fascination que de profonds malaises. Pourtant nous n’avons pas réussi à nous quitter de suite. L’essai sexuel a été le plus cahotique de nos vies. Nous étions tous les 2 comme anesthésies incapables de savoir quoi faire ni comment. C’est lui qui a pris la décision de la séparation et bien sur je n’ai pu que l’accepter devant un tel désordre émotionnel. Il m’a avoué le sien aussi. Cela restera comme l’aventure la plus bizarre de ma vie. Pourtant étrangement je sens qu’elle n’est pas finie…qu’elle ne fait que commencer. J’accepte donc relativement sereinement la séparation alors que tout mon corps me brûle en pensant à lui. Mon cerveau le trouvait arrogant odieux hautain et quelque chose pensait « je suis enfin complètement moi même depuis que tu es dans ma vie ». Je ne sais pas d’où sortaient ces pensées. Ou encore « tu es l’homme de ma vie et je ferai tout pour te garder » alors que j’avais envie de le repousser tellement gt profondément mal à l’aise (et si bien) avec lui …
    Une rencontre avec notre flamme jumelle peut elle se produire ainsi ? Que dois je faire svp aidez moi …

  • Bonjour Lilou,

    merci pour votre témoignage. Il est en effet possible qu’il s’agisse de votre flamme jumelle. Cependant, il faudrait en savoir plus sur votre histoire pour vous dire ou non si c’est réellement le cas.

    Si vous désirez vraiment investir sur vous-même, et que c’est vraiment important pour vous, alors nous vous invitons à vous rendre sur cette page pour commander directement votre consultation par mail afin que l’on puisse vous répondre dans les meilleurs délais : http://www.bychouchouetloulou.com/coaching/accompagnement-des-flammes-jumelles/

    Cordialement,

  • Bonjour, Je viens de lire votre article sur les flammes jumelles et je me reconnais beaucoup dans ce schéma. J’ai rencontré mon ami il y a 4 ans. En effet, cela n’a pas été un coup de foudre mais une évidence. Pour moi nous étions fait l’un pour l’autre, même si je ne comprenais ni pourquoi ni comment. Je pense que j’étais plus amoureuse que lui. Il avait du mal à lâcher prise et à donner quoi que ce soit, il se protégeait derrière sa carapace et ses blessures. Ca n’a pas été la passion non plus, mais un amour à la fois fort et fragile avec à la fois beaucoup de points communs, mais aussi beaucoup de difficultés et d’obstacles. De ce fait, il m’a quitté 9 mois après, (terrible souffrance et nous n’avons jamais pu nous oubliés et rencontrer quelqu’un d’autre) mais malgré tout nous avons coupé les ponts (car trop de souffrance). Puis il m’a recontacté 1 an et demi après. J’ai résisté pour ne pas revivre la souffrance de la séparation mais quelque chose m’attirait comme si je ne pouvais l’éviter. Nous nous sommes donc retrouvé ensemble 2 ans après notre séparation. Nous avons tenu 6 mois puis je l’ai quitté car la relation était encore difficile. Malgré la séparation, c’est comme si nos vies étaient liées et que l’on avait quelque chose à vivre ensemble. J’avais l’impression de passer à côté de ma vie, je l’ai donc recontacté 3 mois plus tard. Nous sommes actuellement ensemble, mais ma vision a changé, je l’accepte tel qu’il est, je le prends tel qu’il est et apprends à rester moi-même à travers cette expérience hors du commun, ce qui n’est pas toujours facile du fait de mes blessures et d’autant que nous avons tous les deux un très fort caractère sommes très indépendants. Nous ne pouvons pas vivre ensemble pour le moment, nous rencontrons beaucoup d’obstacles depuis le début, mais nous l’acceptons et prenons la vie comme elle vient en s’acceptant l’un l’autre et en apprenant à nous connaître ou plutôt nous re-connaître. Moi je suis beaucoup plus ouverte à tous ces « mystères », lui est beaucoup plus rationnel, je tente de lui apprendre et il tente de comprendre… Parfois je me dis que la vie serait beaucoup plus facile avec un autre homme, plus simple, plus commun, mais je ne sais pas pourquoi, c’est lui que j’ai choisi, ça ne peut pas être autrement c’est plus fort que moi et malgré l’incompréhension de tout mon entourage. Peu de gens nous comprennent mais peu importe nous, nous savons et vivons notre histoire comme nous l’entendons avec notre coeur et notre instinct.

  • Bonjour , tout d’abord , je tiens sincérement à te remercier pour ton article qui m’a beaucoup aidée ceci dit en passant. J’ai rencontré ma flamme jumelle il y a ce plus d’un an et demie. Je ne savais pas comment expliqué ce qu’il m’arrive jusqu’au jour ou la force m’a guidée vers des articles en rapport avec cela , des images bien claires durant des méditations , toutefois une question em turlupine : J’ai conscience d’etre morte pour lui en ma denrière vie , ainsi il est à la foi ma flamme et mon ame soeur , de ce fait , le schéma de séparation « basique » est il similaire dans ce cas là ? Car notre séparation vient tout juste de commencer toutefois j’ai le préssentiment et la certitude (donné par des pendules et des méditations ) que nous allons nous retrouver vers le mois d’Avril . Est ce possible ou trop « court » selon toi ? Merci d’avance de ta réponse.

  • Bonjour Angie, merci pour tes compliments qui font toujours plaisir. Je ne pense pas qu’il puisse être à la fois ta flamme jumelle et ton âme sœur, c’est soit l’un soit l’autre. Je t’invite à lire cet article si ce n’est déjà fait http://www.bychouchouetloulou.com/flammes-jumelles-voici-les-4-etapes-cles-dune-rencontre-authentique/

    Pour ce qui est de la durée de séparation, c’est possible, cela dépend en fait de votre niveau d’éveil à tous les 2 et des blessures à guérir.

    Ce délai me parait court, il nous a fallu un an, mais c’est possible. Un signe qui ne trompe pas, c’est la souffrance. Pendant la séparation, tu dois vivre des événements qui amplifient ce sentiment de séparation. Nous, c’est passé par des décès.

  • Bonjour,
    J’ai rencontré quelqu’un il y a quelques mois sur un forum et nous avons tout de suite accroché. Nous n’habitons pas les mêmes régions donc nous échangions par mail et par téléphone. C’était très intense. Presque immédiatement, une complicité s’est installée, et l’un comme l’autre, nous avions la sensation de nous connaître depuis toujours.
    Lorsque nous nous sommes rencontrés, je n’avais aucun stress. En fait, au fond de moi, je sentais que c’était la bonne personne, celle que je devais rencontrer. Pas de coup de foudre, mais simplement, au premier regard, au premier sourire, la sensation de nous reconnaître. D’ailleurs, bien que nous nous rencontrions pour la première fois dans le monde réel, son premier instinct fut de m’embrasser tout de suite, comme si nous étions un vieux couple qui se retrouvait.
    Nous avons passé un premier weekend magique, complètement hors du temps, dans une petite bulle extraordinaire. Deux semaines plus tard, je suis allée le rejoindre et nous avons passé une semaine ensemble. Je ressentais pour lui une sorte d’élan qui me poussait à rechercher constamment le contact physique. Pas du désir, de l’attirance, mais un rapprochement affectif. Nous sommes absolument pareils sur presque tout, dans nos attitudes et nos réactions, nos goûts, nos envies… Et ce qui pourrait me gêner d’ordinaire chez quelqu’un me fait sourire chez lui. Nous agissions l’un envers l’autre en toute confiance et naturel. C’était très étrange. J’ai vécu cette semaine dans le moment présent, enthousiaste, sans me poser de questions. Il m’a présentée à des membres de sa famille, à ses meilleurs amis… et puis vers la fin de la semaine, il m’a dit qu’il se posait beaucoup de questions, sur nous, sur moi, qu’il doutait, qu’il avait la sensation d’être inconstant parce que tout était parfait et qu’il ne comprenait pas pourquoi ça ne fonctionnait pas. Selon lui, il manque quelque chose, un truc, mais il ne sait pas quoi. J’ai eu la sensation que le ciel me tombait sur la tête, je n’arrivais pas à comprendre, c’était juste dingue.
    Après mon retour, nous avons eu une conversation téléphonique, et il a évoqué de nouveau tous ses questionnements, tous ses doutes, en me disant qu’il avait la sensation que nous avions un lien fort, comme des meilleurs amis depuis toujours et qu’il souhaitait conserver ce contact avec moi.
    Malgré la souffrance, malgré toutes les tentatives de rationaliser la situation, j’ai accepté. Evidemment, nous ne nous voyons pas du fait de la distance mais il nous arrive de communiquer par messages, appels.
    Etrangement, cette séparation me laisse un vide énorme alors que nous n’étions ensemble que depuis peu. Le fait que nous nous parlions comble le manque mais pas les élans d’affection.
    Alors je ne sais pas s’il est ma flamme jumelle. Je me rends compte que je n’attends rien, n’espère rien, parfois j’ai la sensation qu’on se retrouvera, d’une façon ou d’une autre. En tout cas, les conversations spirituelles que nous avons pu avoir lui et moi m’ont poussée à me poser beaucoup de questions. J’ai aussi rencontré un maître reiki avec qui je vais passer mon premier degré, chose que je voulais faire depuis longtemps sans passer le cap.
    Le plus drôle est que j’avais consulté votre blog et vos articles sur les âmes soeurs et flammes jumelles quelques semaines avant de le rencontrer dans le monde réel. Un signe, peut-être ?
    En tout cas, merci. J’ignore s’il est une flamme jumelle ou une âme soeur mais vous lire m’a permis dans une certaine mesure de lâcher prise. Puisque je ne peux rien dans cette situation à part l’acceptation, je lâche prise et bizarrement, ça me reconnecte au monde spirituel.
    Bonne journée à vous 🙂

  • Bonjour,
    Je crois avoir trouvé ma flamme jumelle, on s’est connu d’une drôle de manière (en prison puisque lui était emprisonné) et une attirance indéfinissable nous a lié pendant deux ans jusqu’à ce qu’il sorte. A la mort de sa mère, j’ai ressenti sa douleur au point de suffoquer dans la rue ( alors que j’étais avec mon mon petit ami d’alors)….Puis il est sorti et s’est fait de nouveau arrêter. La médisance d’une femme m’a fait rompre dans les mois qui ont suivi et j’ai coupé la « connexion » car j’avais rencontré un nouvel homme que j’ai épousé et avec qui j’ai eu deux garçons. Mais…..je l’ai revu depuis quelques mois, la « connexion » a de nouveau opéré, je me suis rendue compte que lui savait ce que notre relation avait d’exceptionnelle mais moi je n’ai pas voulu le voir !….. Maintenant, matériellement il nous est impossible de nous retrouver tout simplement et vu ses difficultés actuelles financières entre autres et moi dans une formation très prenante, on est de nouveau séparés…. J’ai bien peur que cela soit sans retour à mon grand dam, c’est une vraie souffrance de le sentir pas bien de loin…
    Merci de votre aide amicale
    Sandrine

  • bonjour,

    j’ai rencontré ma flamme jumelle il y a plus d’un an.
    celà n’a pas été un coup de foudre mais une évidence, une sensation de savoir qui elle était à l’intérieur. Je suis arrivé dans sa vie à un moment ou elle était perdue, ne savait plus qui elle était, voir était en danger. L’arrivée d’une des deux flammes jumelles s’apparente très souvent à ce genre de situation. (la source accélère la rencontre pour en sauver/guider une des deux). Je précise que la rencontre s’est fait par le biais du travail et que nous étions à 200km l’un de l’autre.
    Depuis ma flamme jumelle s’est totalement ouverte spirituellement, est totalement redevenue qui elle était. Nous étions, sommes bien. Mais voilà qu’il y a un mois maintenant j’ai décidé de prendre du recul, pour des raisons bizarres que je ne comprends pas (comme si on m’avait demandé de le faire) En effet c’est un déchirement, une souffrance énorme que je n’avais jamais ressentis. mais depuis quelques jours on se rend compte, tout les deux, que des choses ont changées spirituellement. Notre connexion est plus importante (on ressent ce que l’autre ressent encore plus fortement, des images, des ressentis qui font que nous arrivons a mieux comprendre l’autre), je sens que j’avais un travail à faire important (et finalement elle aussi).
    Ce qui est intense et fort dans cette relation, c’est qu’on se rend compte que le mot amour n’est pas assez fort, qu’on a vraiment le sentiment de n’être qu’un (et c’est le cas).
    Pour les personnes qui le vivent, je sais que la souffrance est grande lors de la séparation, que la peur vous envahit (j’en ai trembler des nuits, même lors de méditations). mais ayez confiance, ayez la foi. Vous en sortirez grandis ainsi que votre amour. Et votre amour jaillera sur les personnes qui vous entoure.

  • bonjour, pouvez vous me communiquer l’adresse de votre sophrologue par mail svp? comment arrive t-on a différencier âme sœur de flamme jumelle quand on rencontre quelqu’un il y a t’il se sentiment de tout savoir de lui et de le connaitre depuis toujours et de devenir plus puissante énergétiquement depuis sa rencontre ?

  • bonjour,
    voici mon histoire et avant de vous demander conseil, je voudrais savoir si vous pensez que j’ai rencontré ma flamme jumelle. Lors de notre rencontre, je ne l’ai pas vu, je l’ai senti. Lui savait que c’était moi, moi je le sentais sans mettre de mot. Tout a été vite, nous avons vite vécu ensemble mais nous avons aussi vu nos propres manques et défauts dès le début. Mais nous avons poursuivi. Une fusion hors du commun, un besoin de se toucher en permanence, des synchroniques apparentes, un nirvana sexuel, une tendresse, un amour absolu. On se dit que l’on s’est retrouvés, que l’on se connaît depuis toujours, je sentais et lui disais qu’il était ma dernière étape avant d’être prête…Et j’avais bien raison. Puis 1 an après (dont 4 mois de vie commune), il m’annonce qu’il ne m’aime plus. Je le vois se dégrader au fur et à mesure, et je me dégrade au fur et à mesure aussi jusqu’à l’insupportable. Plus de possibilité de cacher ce que nous sommes vraiment. Il part au bout de 3 mois (c’était l’enfer), soulagée dans un premier temps, je fais une dépression. Tout se bouscule en moi, j’ai envie d’écouter mon intuition, mon moi profond, je me déconnecte du monde, je romps mon contrat de travail, je me retrouve seule jusqu’à l’envie de mourir un soir. Un appel à mon amie, et le lendemain tout se relève, je me retrouve, je perds mon égo, je me sens de plus en plus en harmonie avec moi même, j’ai un sentiment de complétude, je sais aimer, et veux aimer pour le plaisir d’aimer. Je me sens épanouie….de l’autre côté mon ex compagnon, je ne le sens pas, je le sens malheureux, encore en bataille et plus ça va moins je lui en veux et plus je fais confiance aux énergies. Je le laisse, je continue de respecter ce qu’il m’a apporté, ce que la relation m’a apporté, je ne suis plus dans la bataille, je vois les faiblesses que j’avais, j’ai le sentiment aujourd’hui d’être nettoyée, purifiée, plus de bagages lourds, une légèreté qui m’envahit au quotidien, un désir de vivre que les gens aiment et ressentent. Je suis bien, heureuse et complète, lui est malheureux mais ne le dit pas, il me rejette, mais ça ne me fait plus mal, j’ai envie de lui dire, et je lui dirai certainement quand je le sentirai. Qu’en pensez vous? et comment lui dire?
    Merci pour votre blog très bien construit

  • attention l’ame soeur est aussi quelqu’un que vous semblerez connaitre, il a pu etre un amant comme un ami ou un frere/soeur dans une autre vie. Vous en croiserez normalement plusieurs dans votre vie si vous savez les reconnaitre.
    Pour ce qui est de la flamme jumelle, le lien est bien différent et bien plus fort et si c’est le cas vous ressentirez tout de suite la différence. Vous ne faites véritablement qu’un. Le sexe comme raconté au dessus est un plus indéniable (pour moi c’est la même chose) mais le lien est bien au delà du physique (c’est d’ailleurs pour celà aussi que la séparation à une deuxième fois lieu avant la fusion, également pour rappeler la séparation originelle).

    pour ce qui est de la dire à l’autre…. et bien c’est pas évident. certains vous diront que si c’est effectivement votre flamme jumelle, vous êtes fait pour vous retrouver une deuxième fois. Les séparation après les retrouvailles peuvent être très longues selon certains témoignage. Vous paraissez bien, vous vous êtes retrouvé, il est très important pour moi que vous l’aidiez à se retrouver également.
    D’expérience personnelle, j’ai aidé ma flamme à se reconstruire, à se retrouver au début. Puis après la deuxième séparation c’est elle qui est en train de me faire grandir. ce que je peux vous dire c’est que notre amour, bien petit mot pour décrire celà, est décuplé.

  • Bonjour,
    Je m’intéresse au sujet des flammes jumelles depuis 2 ans maintenant …
    J’aimerais savoir s’il était possible d’avoir une flamme jumelle né le même jour ou presque (1 jour d’écart, le même mois et la même année), ainsi qu’une ressemblance physique, et des affinités communes ? Des passions communes ? Et avoir eu des expériences similaires … Aussi bien sur le plan physique que sur le plan mental. Et pouvons-nous connaître l’existence de notre flamme jumelle en rêve ?
    À vrai dire je témoigne de quelque chose qui m’est arrivée l’an dernier …
    Je pense être liée depuis longtemps à la personne que je viens de décrire, mais nous ne nous sommes jamais encore rencontrés …
    J’aimerais savoir si éventuellement c’était ma flamme jumelle ? Car beaucoup trop de signes me troublent.
    Et j’ai déjà rêvé de cette personne avant même connaître son existence terrestre.
    Je me sens liée à une âme depuis mon adolescence.
    J’aimerais vraiment qu’on m’eclaire sur ce sujet.
    Ce premier rêve que j’ai fait en prenant conscience de son existence terrestre et en découvrant son identité a changé le cours de ma vie et plus rien n’a jamais été comme avant. Ce fut le plus beau rêve de ma vie.
    J’aimerais sincèrement savoir si c’est ma flamme jumelle.

    Ps : (les éléments du rêve étaient extrêmement précis et certains événements décrits se sont réellement passés par la suite, est-ce que tout le rêve en lui même est-il réalisable ?)

  • bonjour,

    Impossible à savoir de l’extérieur malheureusement. retrouver sa flamme jumelle se ressent à l’intérieur de chaques êtres (ce qui semble être votre cas)
    a titre personnel je n ai jamais réver de ma flamme jumelle avant de la rencontrer. Physiquement nous nous ressemblons pas du tout et nos chemins de vie ont été bien différents avant la réunification.
    Celà ne veut pas dire que ce n’est pas le cas pour vous. Peut être voir si des témoignages ressemblent à votre histoire. celà ne me semble pas improbable que votre flamme apparaisse dans un de vos rêves si le besoin s’est fait sentir. Ma flamme a bien eu la sensation de me chercher toute sa vie alors qu’elle ne connaissait pas l’extistence des flammes jumelles.
    après qu’est ce que celà vous a apporter? est ce que le rêve est arrivé à une période bien précise de votre vie? Vous êtes vous retrouver spirituellement? Car il n’y a pas de hasard

  • ma vie n’a plus aucun sens je vis seule isolée comment me reconstruire

  • pourquoi etes vous isolée?
    ou est votre flamme jumelle?
    quelle est la situation?
    est ce qu’il s’agit d une séparation?

Comments are closed.

778f705349a80695e54add74dfa0fc44:::::::::::::::