Les retrouvailles de nos flammes Jumelles

La séparation avait déjà duré un an sans qu’on ait de nouvelles l’un de l’autre. Un an où chacun a vécu ses propres expériences personnelles. Il nous était cependant impossible l’un pour l’autre de s’oublier. Nous avions tous les deux été marqués au fer rouge par notre rencontre. En peu de temps, nous avions chacun pris une place prépondérante dans la vie de l’autre par notre simple présence.

Mais, le destin avait besoin de nous préparer avant, pour que l’on soit prêt à fusionner.

Chouchou, flamme jumelle

Comme je l’expliquais précédemment, la phase de séparation n’avait pas été une phase de tout repos.

Pendant l’absence de ma flamme jumelle, j’étais dans une perpétuelle recherche de quelque chose et je ressentais le besoin de me purifier. Pendant ces quelques mois où je me suis retrouvée face à moi-même, j’ai fini par prendre conscience que tous ces obstacles placés sur mon chemin étaient un vrai cadeau de la vie pour me permettre de mettre en lumière mes propres peurs et blessures et les transcender. J’avais l’impression que toutes les émotions que j’avais refoulées revenaient à la surface et que je devais m’en libérer.

C’est la raison pour laquelle j’ai pris le temps de travailler sur moi-même pour accepter toutes ces parties, y compris celles que je rejetais et que je ne voulais pas voir. Ce travail personnel n’a pas été facile car mon égo s’accrochait à mes conditionnements et j’avais besoin de temps pour enlever mes résistances face au changement et à mon ancien modèle de l’amour.

J’avais la sensation que toutes ces épreuves étaient une grande opportunité pour moi de comprendre mon amour pour moi et l’amour inconditionnel, au-delà de mes schémas pré-établis. Il est vrai que des cadeaux aussi extraordinaires suscitent des remises en questions, des peurs, le mental nous fait devenir fou parfois, il y a cette impression de perdre les pédales, de craquer… mais c’est un processus normal et nécessaire.

Je commençais vraiment à réaliser que ma flamme jumelle avait eu un effet miroir sur moi. Mes colères incontrôlées et mes peurs que j’avais eu pendant mon voyage à ses côtés, prenaient sens. Ma flamme jumelle avait éveillé en moi tout ce que je ne voulais pas voir de moi même pour me permettre de me nettoyer et de m’aimer inconditionnellement.

C’est pourquoi j’ai décidé de revenir vers elle. Je me sentais beaucoup plus légère et beaucoup plus dans l’acceptation de ce qui est. Cette redécouverte de moi-même m’avait aussi permis de m’éveiller encore davantage sur la vie. J’ai vraiment pris conscience que ce lien avec ma flamme jumelle dépassait de loin notre égo, je savais au fond de moi que tout me poussait à être prêt d’elle.

Pendant un an, ma flamme jumelle était toujours ancrée en moi et j’avais beaucoup de nostalgie à l’idée d’être loin d’elle. Il me manquait terriblement et je sentais qu’en moi j’étais très attristée par cette situation…
Alors j’ai suivi mon intuition de le recontacter…

Mars 2015 est vraiment une étape que je n’oublierais pas ! Même si depuis des mois je voulais lui parler, je sentais que ce n’était pas le moment jusqu’à ce jour où il a répondu à mon mail.

Dans mon message, je lui avais exprimé mon mal être d’être loin de lui et je lui expliquais que je trouvais dommage que l’on ne se parle plus. J’ai partagé mon ressenti et ma tristesse de ne plus être proche de lui même si notre lien subsistait.

Quand j’ai reçu une réponse, j’étais stupéfaite et bouleversée à la fois, la sensation ne s’explique pas.

Je pressentais juste que cette fois je n’allais plus jamais le quitter. J’avais l’intuition que cette fois j’étais prête à m’ouvrir à elle. J’étais attirée par ma flamme jumelle comme un aimant, j’avais besoin de la revoir au plus vite. Je ne supportais plus de vivre sans elle.

J’avais cette petite voix à l’intérieur de moi qui ne cessait de me dire “tu l’aimes, tu savais depuis le début qu’elle était faite pour toi, mais tu ne le voyais pas, maintenant que tu le sais, fonces”.

Sa réponse était très positive même si elle conservait une certaine forme de réserve, ce qui semblait logique au vue de la brutalité de notre séparation. Elle acceptait cependant de reprendre contact avec moi et j’en étais ravie.

Quand j’ai repris contact avec ma flamme jumelle, je me sentais de nouveau portée par ses énergies.
Je vibrais à nouveau, je retrouvais ce sentiment d’exister… J’avais vraiment la confirmation au plus profond de moi-même que j’allais fusionner avec elle, mon intuition ne me trompait pas.
Je retrouvais enfin cette sensation de ‘complétude“ que j’avais perdu un an auparavant…. ce sentiment de ne devenir qu’UN…

Dès ce jour-là, nous avons recommencé à échanger ensemble, Loulou était beaucoup plus sur la réserve. Je le sentais davantage dans une position de protection par rapport à moi pour éviter d’attendre quelque chose de ma part. J’ai respecté sa distance et nous nous sommes revus un mois après notre reprise de contact.

Le 28 Avril 2015 a été une date symbolique et très importante pour moi. C’est la date de notre union. Plus d’un an déjà que nous nous n’étions pas revus… Quand il est arrivé chez mes parents ce jour-là, j’avais le cœur qui palpitait à l’idée de le revoir… C’était presque au-delà de mes espérances d’imaginer qu’il était à quelques mètres de moi.
Au départ ma flamme jumelle était moins démonstrative quant à l’expression de ses ressentis en me revoyant. Elle aussi avait mal vécu l’éloignement pendant cette année-là et se protégeait pour éviter de souffrir à nouveau.

J’avais conscience du mal que je lui avais fait en faisant le choix de la séparation l’année d’avant et j’en avais l’entière responsabilité.

Sauf que cette fois-ci, j’étais prête à me mettre à nue face à Loulou. Je lui ai alors révélé mes sentiments que j’avais toujours eu depuis le début mais que j’avais occultés à l’époque et je lui ai expliqué que je n’avais plus peur de m’engager. Il était important pour moi de le rassurer sur mon amour pour lui.

Ma flamme jumelle a été réceptive à ma déclaration d’amour car son cœur et son intuition ne l’avait jamais trompé. Elle était ravi d’entendre ça et de voir à quel point j’avais évolué et grandi de mes expériences.

Ce soir-là, Loulou a pris les reines et m’a embrassé… encore et encore… je vivais un rêve éveillé tellement c’était irréaliste pour moi. A partir de ce jour-là on ne s’est plus quitté…
C’est d’ailleurs assez incroyable de voir que dès lors qu’on se réaligne, les félicités et les synchronicités opèrent avec fluidité…
J’étais vraiment très heureuse d’avoir fait ce premier pas et de l’avoir de nouveau à mes côtés pour vivre notre amour.

Quand je me suis mis en couple avec lui, les synchronicités se sont manifestées. Juste avant de le revoir en avril, j’ai perdu mon emploi sans explications rationnelles. Le destin quant à lui a favorisé nos retrouvailles dans la mesure où Loulou devait justement repartir en sac à dos au Pérou.

Lui aussi avait déjà planifié son voyage et, comme par enchantement, tout est tombé à l’eau de son côté pour qu’il soit pleinement disponible à voyager seul, au lieu d’être initialement accompagné. Tout s’était déroulé de façon à ce qu’on voyage à nouveau ensemble, comme la première fois en Asie. Quand Loulou m’a proposé de partir avec lui, je n’avais pas de mots pour exprimer mon bonheur de partager à nouveau une expérience unique à ses côtés.
J’ai accepté sans la moindre hésitation. Je ne concevais en aucun cas l’idée qu’il parte sans moi et qu’on soit de nouveau éloigné.

Quand nous avons annoncé à notre entourage notre union, nos proches étaient très heureux pour nous. Depuis le début, nos familles respectives qui ne se connaissaient pas, ne comprenaient pas pourquoi nous n’étions pas en couple car tout laissait à croire que nous l’étions. Il suffisait juste de regarder nos photos d’Asie qui parlaient d’elles-mêmes pour voir notre symbiose…
Ils avaient raison au fond, mais ils ignoraient les embûches que nous devions traverser d’abord pour être prêt à se retrouver définitivement… la séparation était un passage obligée et nécessaire…

Depuis qu’on s’est retrouvé, notre rapport avec les autres a changé… Notre symbiose énergétique créer des réactions chez les personnes extérieures en raison de l’amplification que dégagent nos énergies ensemble. Soit les personnes sont très admiratives de notre amour car elles entrent en résonnance avec cette énergie amplifiée, soit elles sont dans un profond rejet.

Quoi qu’il en soit, nous provoquons un ensemble de réactions quelle qu’en soit la forme.

Trois semaines après notre union, j’ai donc rejoins ma flamme jumelle dans sa région et nous sommes partis ensemble au Pérou.

Ce voyage était extraordinaire, c’était notre premier voyage en couple ! Là encore, je sentais que ce voyage allait être initiatique pour nous et qu’il n’allait pas être banal.

On partage un lien qui dépasse très largement l’attachement à nos personnalités respectives, l’égo n’intervient en rien dans notre relation. Notre lien a une autre nature, on aime notre flamme jumelle pour ce qu’elle est au-delà de l’attraction physique qu’on trouverait dans la vie de tous les jours.

C’est une connexion d’âme à âme et non un attachement de personnalité à personnalité.

Comme je disais précédemment, notre éloignement et nos épreuves à surmonter nous ont permis à l’un et à l’autre de nous nettoyer pour être prêt à fusionner afin de vivre inconditionnellement notre amour.

Quand nous avons partagé ces moments au Pérou, il restait encore parfois des résidus sur certaines blessures à nettoyer. Nos retrouvailles nous permettaient de faire le point sur ce qu’il restait encore à travailler sur nous même pour nous purifier en totalité.

Loulou, flamme jumelle

Nous nous sommes retrouvés en mars 2015 car nous avions compris que nous étions faits l’un pour l’autre. Nous devions vivre ensemble, c’était nécessaire.

Aussi nécessaire et important que respirer de l’air pour vivre. Nous étions chacun notre bouffée d’oxygène.

Ensemble, nos vies ont un sens. Donner un sens à sa vie, c’est important pour nous.

Nous sommes partis en voyage au Pérou en juin 2015. C’est vraiment à partir de cet instant que nos Flammes Jumelles ont commencé à fusionner ensemble.

Je me rappellerais toujours ce moment-là. J’étais en Turquie, en fin de séjour, à Antalya. C’était un dimanche soir, j’étais au restaurant, il devait être aux alentours de 20 heures.

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai eu l’envie soudaine de vérifier mes mails. Et là, quelle ne fut pas ma surprise… j’ai reçu un mail à 11h14 le 29 mars 2015. Je n’en croyais pas mes yeux, j’ai regardé à plusieurs fois l’expéditeur, le sujet du mail, et son contenu. Oui, c’était bien elle.

C’était le plus cadeau que la vie puisse me donner. J’étais comme un gamin émerveillé. Je me rappelle que les 2 dernières nuits avant, j’ai rêvé qu’elle me contacte. Je sentais donc quelque part en moi que cet événement allait arriver car à partir du moment où il s’agit d’un rêve récurrent et précis, l’événement en question est toujours arrivé, mon intuition ne m’a jamais trompé à ce niveau-là.

C’est ce que l’on peut appeler un rêve prémonitoire. Le hic avec les rêves prémonitoires, c’est qu’ils se déroulent hors du temps. On ne sait donc pas exactement quand l’événement va avoir lieu ni comment. Car le but d’un rêve prémonitoire est avant tout de délivrer un message, et un résultat. Le reste, la manière d’arriver à ce résultat, c’est le taf de l’univers. C’est lui qui s’en occupe.

Bref. Toujours est-il que je ne m’attendais pas du tout à recevoir ce mail de sa part. Il y avait une partie de moi qui continuait à y croire bien sûr, et qui sentait qu’elle allait revenir vers moi, mais il y avait aussi cette partie en proie au doute et qui trouvait cette situation complètement surréaliste.

C’est vrai que le scénario était digne d’un film hollywoodien. Au moment où j’ai pris conscience que c’était ma flamme jumelle qui me recontactait, j’ai eu mon cœur qui s’est mis à s’accélérer. Les battements de mon cœur devenaient de plus en plus forts.

La vérité, c’était que j’étais complètement pommé. Je ne savais pas du tout comment réagir. J’ai d’ailleurs quitté mes amis, je leur ai di que j’allais dans ma chambre me reposer. J’étais complètement sonné par ce mail.

A ce moment précis, j’étais partagé entre plusieurs émotions : la peur, la colère et la joie (l’excitation). J’avais à la fois peur de lire son mail et j’étais tout excité comme un gosse qui reçoit le cadeau divin.

Peur car je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, je ne connaissais pas le contenu du mail. Excité car ma flamme jumelle me faisait toujours vibrer.

J’ai alors lu son mail. Lentement, plusieurs fois. Et je ne savais toujours pas quoi répondre. C’était comme si ce mail avait provoqué un bug dans mon cerveau.

A la lecture du mail, j’étais partagé entre mon ego et mon cœur : entre la colère et la joie.

Ma tête n’arrêtait pas de me crier “arrête, ne lui réponds pas, t’es maso ou quoi, tu ne te rappelles pas tout le mal qu’elle t’a fait. Rappelles toi combien tu as souffert de votre séparation. Protèges toi !!! ”

Mon cœur n’arrêtait pas de vibrer et de me dire “tu vois que j’avais raison, je te l’avais bien dit. Cette fille-là est pour toi. Tu le savais au plus profond de ton être. Tu savais que ce n’était qu’une question de temps. Tu savais qu’elle allait revenir à toi au moment opportun. Fais lui confiance de nouveau et ouvre lui ton cœur. Tu sais que tu seras heureux avec elle car c’est ta flamme jumelle. Il n’y en a pas deux comme elle. Tu sais qu’elle est unique et sans pareille. Aie confiance, fonce !”

Face à ce conflit intérieur qui régnait en moi, je ne voulais pas prendre de décision à la légère. Je voulais vraiment prendre le temps de la réflexion car ce mail avait fait l’objet pour moi d’un tsunami émotionnel.

Je lui ai donc répondu quelques jours après. Avant de lui répondre, j’ai demandé l’avis d’un ami. En l’occurrence, un ami à mon père qui faisait office de référent paternel. J’aimais bien avoir un avis extérieur, c’était important pour moi. J’avais besoin d’être objectif sur ma décision.

Il m’a dit “essaie, tente l’aventure, prends du recul face à la situation et vois comment cela évolue”. Il m’a rassuré, j’étais d’accord avec lui.

On a donc progressivement repris contact et on s’est reconnecté. J’étais assez distant au début car je cherchais à me protéger, je ne savais pas du tout où j’allais donc je me préparais à une éventuelle séparation.

C’est la raison pour laquelle j’étais sans attente. Depuis le décès à mon père, j’avais appris à me détacher de tout, y compris de toute relation humaine. J’abordais donc la relation avec une toute autre approche.

Je suis parti le mois d’après, en avril, au Maroc avec un ami. Vu qu’elle n’arrêtait pas de me proposer de se voir, et que je faisais exprès de lui dire non (pour me faire désirer), je lui ai dit que si elle voulait, on pouvait en profiter pour se voir lors de mon séjour au Maroc, car je passais à côté de chez elle, du moins là où elle travaillait.

On a eu un problème de communication, ce qui a débouché sur une grosse incompréhension. En gros, chacun mourrait d’envie de se voir mais chacun croyait que l’autre ne voulait pas le voir car trop occupé. Bref.

En rentrant du Maroc, je suis parti à Grasse, et on a continué à se parler. C’est à partir de ce moment-là que les choses ont commencé à s’accélérer. Je n’étais pas beaucoup disponible pour aller voir ma flamme jumelle car elle travaillait, et moi aussi. Par enchantement, elle a perdu son job, elle était donc beaucoup plus disponible. J’ai donc sauté sur l’occasion pour aller la voir de suite en rentrant de Grasse.

Je suis allé chez elle sans aucune attente. Quand on s’est revu, on était plutôt distant l’un envers l’autre. On s’observait mutuellement. Puis, on a fini par discuter. J’avais besoin de savoir, d’être sûr que ses sentiments envers moi étaient réciproques. Car jusqu’à maintenant, je ne savais pas sur quel pied dansait. Je ne savais pas si c’était du lard ou du cochon.

Elle a fini par m’avouer que les choses ont pu changer depuis le temps, elle m’a fait comprendre que ses sentiments envers moi ont pu évoluer. Ah, les femmes, faut être équipé d’un sacré décodeur :)

J’ai senti qu’il y avait une faille, une ouverture. Dans ma tête, je me suis dit “ok reçu”. Le soir même, elle m’a proposé de venir regarder la télé avec elle, à ses côtés, sous la couette.

Là j’ai senti que j’avais un créneau et que c’était le moment d’agir. Alors, j’ai décidé de l’embrasser à la date symbolique du 28 avril 2015. C’était un mardi soir.

Je lui aussi proposé de partir en voyage au Pérou, elle m’a dit oui. En l’espace de quelques jours, je suis sorti avec Chouchou et on repartait en voyage ensemble ! Un sacré changement !!

A partir de ce moment nos âmes n’ont fait que se rapprocher progressivement. Il a fallu attendre encore un moment avant que ma flamme jumelle s’ouvre complètement à moi. J’ai dû patienter jusqu’au Pérou.

C’est pendant le voyage (et je m’en doutais) que Chouchou s’est ouverte progressivement à moi. Arequipa a été le moment de la révélation. J’étais sur un nuage !

Depuis, c’est que du bonheur… On apprend mutuellement l’un de l’autre et on chemine ensemble. On a plein de projets en tête qu’on met en place.

On vient de fêter notre anniversaire ensemble, en symbole de notre amour et notre union. Je viens de demander en mariage ma flamme jumelle et je lui ai offert une bague de fiançailles !!


Le processus de purification est plus ou moins long en fonction des personnes et de leur degré de conscience.
Mais il y a aussi un temps pour que les énergies s’ajustent.

Vu que nous avons revécu notre séparation originelle en accéléré pendant un an, il est normal que le temps soit nécessaire pour trouver un équilibre. Le chemin initiatique est loin d’être un long fleuve tranquille et cela demande souvent de la patience pour que les choses s’harmonisent pleinement pour l’un et pour l’autre. Cette rapidité dépend essentiellement de notre acceptation à transcender nos blessures en lumière et de notre degré de résistance face à l’inconnu. Ma flamme jumelle a été jusque-là un véritable filtre pour me guider et me montrer ce qu’il me restait à libérer.

Il arrive encore parfois que des incompréhensions surviennent mais le processus est normal. La réunion s’est faite il y’a quelques mois et il faut le temps d’ajustement.

Ce voyage au Pérou nous a permis de nous unir et de nous renforcer plus que jamais.

Nous sommes deux inséparables et nous ne faisons pas les choses l’un sans l’autre.

Notre relation est fusionnelle et nous ne nous voyons pas l’un sans l’autre. Nous sommes reliés et nous nous sentons complet à deux.
Aujourd’hui, nous sommes fiancés et nous vivons une parfaite osmose. Notre amour croît de jour en jour. Notre amour dépasse tous nos cadres de références acquis depuis le début de notre vie. Il répond à des aspirations non pas de l’égo, mais de l’âme.

Tout ce cheminement a été pour nous deux une véritable aubaine et un vrai tremplin pour nous reconnecter à notre propre essence. C’est ainsi que nous avons pu reconnaître notre vraie nature à “être soi”, en touchant du doigt l’amour inconditionnel.

Il est important pour nous maintenant de donner des clés importantes à chacun de vous pour vous permettre de trouver votre flamme jumelle.

Découvrez l’histoire de nos flammes jumelles en 5 étapes.

 

Découvrez nos meilleurs produits “flammes jumelles” susceptibles de vous intéresser

fringilla Nullam velit, odio dapibus libero. in eleifend neque. Aenean ut

site de rencontre DisonsDemain