La rencontre de nos flammes jumelles

Notre rencontre a eu lieu en Septembre 2013. Rien ne laissait présager que nos chemins se croiseraient. Nous ne vivions pas dans la même région et nous avions aucun lien ni de près ni de loin qui pouvait le laisser penser.

Ce qui nous reliait en revanche c’était notre intuition de voyager du jour au lendemain. C’est là que tout a débuté… L’idée du voyage nous animait alors que l’on ne se connaissait pas encore…

En parallèle, nous étions déjà connectés inconsciemment par une forte vibration qui nous incitait à partir à l’aventure vers l’inconnu. Il y avait comme une guidance, ou quelque chose qui criait à l’intérieur et nous donnait l’impulsion nécessaire pour partir et commencer un nouveau départ.

Cette force en nous et cette intuition étaient tellement présentes que rien ne pouvait nous arrêter, à l’idée de franchir ce pas.

C’est le site compagnon de voyage qui a provoqué notre rencontre.

Chouchou, flamme jumelle

J’avais décidé de concrétiser mon idée de partir en Inde en postant une annonce sur ce site pour trouver une personne qui partagerait le voyage à mes côtés.

Au départ, j’ai discuté avec quelques garçons mais rien de bien concluant. En plus, en tant que femme, il est toujours important d’être méfiante pour ne pas partir avec n’importe qui. Jusqu’au jour où ma flamme jumelle a répondu à mon annonce…

Loulou, flamme jumelle

Mon idée de partir en voyage en sac à dos a mûri très vite dans ma tête. En juillet 2013, j’ai eu une guidance intérieure qui m’est apparue subitement une après-midi lorsque j’allais à la plage. Je marchais le long de la route, lorsque j’ai eu une voix qui résonnait en moi. Elle me poussait fortement à partir.

Mais voyager seul à cette époque ne faisait pas partie de mes plans. Je souhaitais partager l’expérience avec une autre personne.

J’ai proposé à mes potes de partir avec moi mais ils ne pouvaient pas car ils bossaient. En septembre 2013, cette envie de partir m’obsédait, ce voyage en sac à dos faisait sens pour moi. Je sentais qu’il fallait vraiment que je le fasse maintenant, c’était comme un appel.

Alors, j’ai consulté plusieurs sites et je suis tombé sur compagnon de voyage. J’ai discuté avec quelques femmes, mais rien de bien concluant. Jusqu’au jour où je suis tombé sur l’annonce de ma flamme jumelle…

Je lui ai envoyé un premier mail le 28 septembre 2013 à 16h26 et elle m’a répondu le jour même à 22h12.

Chouchou, flamme jumelle

J’avais eu une très bonne impression quand j’ai vu sa réponse. J’ai vu qu’il était simple et ne se prenait pas la tête.

Ma flamme jumelle m’a ensuite demandé une photo et nous avons échangé nos profils Facebook pour parler davantage et faire connaissance.

Aussi étrange que ça puisse paraître, la confiance s’est mise en place très facilement. Il y’avait comme une intimité entre nous qui nous permettait de nous confier librement.

Quand j’ai vu sa photo j’étais troublée, comme une sensation de déjà vu. Au fond de moi il m’était familier comme une reconnaissance.

Loulou, flamme jumelle

Les premiers échanges par mail ont eu lieu. Dès le premier mail, nous nous sommes échangés nos adresses Facebook.

C’était un mardi matin. Dès les premières minutes, un climat de confiance totale était installé.

Nous en savions déjà plus sur notre vie intime que n’importe qui. C’était réciproque. Un sentiment de reconnaissance mutuelle était présent, une profonde connexion existait entre nous sans savoir vraiment pourquoi.

Nous ne connaissions pas encore l’origine “étrange” de cette intense connexion, et cette impression de “déjà vu”. On avait l’impression de déjà se connaitre, mais on ne savait pas à l’époque l’expliquer.

Notre relation était naturelle et spontanée, on ne se posait pas de questions. Notre communication était fluide, sans embûches. Un lien télépathique existait.

Chacun devinait les pensées de l’autre, de manière instantanée. On avait l’impression de lire en nous comme dans un miroir. C’était vraiment très étrange comme sensation, très troublant.

Par moment, on avait la nette impression de s’entendre soi-même !!! Ça faisait bizarre d’expérimenter cette résonnance. On sentait qu’on était branché sur la même longueur d’onde.

On sentait que notre relation était hors norme, absolument incomparable avec aucune autre relation. On était fusionnel et on avait ce besoin de communiquer ensemble, de rester connecté en permanence.

On sentait quand l’autre n’allait pas bien.

Nous étions tous les deux troublés l’un par l’autre. C’est la sensation d’être connecté mutuellement comme si une attraction énergétique s’opérait sans avoir la moindre explication.

Ce n’était pas un coup de foudre à proprement parler, mais il y avait le sentiment d’avoir besoin de sentir l’autre à proximité.

En plus, nous nous sommes aperçus que nous étions dans la même démarche spirituelle et nous partagions la même vision du monde.

Chouchou, flamme jumelle

Dès que j’ai échangé avec ma flamme jumelle, je me sentais portée énergétiquement par sa présence sans même l’avoir vu. J’étais loin d’être indifférente à la beauté de cette rencontre si inhabituelle à première vue. Très vite, une complicité s’est installée, nous sommes devenus rapidement très proches, comme des confidents. Je commençais à vibrer dans mon corps en ayant comme une sensation de chaleur, un sentiment d’exister. J’étais tellement troublée par nos échanges que j’avais une envie profonde de le rencontrer. Pour l’expliquer par d’autres mots, je ressentais comme une osmose et j’avais dans le corps une énergie pleine de joie, comme si je retrouvais une personne que je n’avais pas vue depuis un moment. Cette sensation de le connaître depuis toujours était omniprésente.

J’étais loin d’imaginer à ce moment-là toute la portée des événements que nous préparait la vie…

J’avais inconsciemment déjà intégré l’idée que j’allais voyager avec lui alors qu’habituellement j’aurais fait preuve de méfiance. Il y avait comme une évidence à ce que ce voyage se fasse avec lui. Pour moi c’était lui et pas un autre. Autant vous dire que j’ai après nos premiers échanges cessé de consulter le site compagnon de voyage.

Nous ressentions comme une force qui nous attirait l’un à l’autre.

Et en même temps, ce cadeau que m’offrait la vie à me mettre ma flamme jumelle sur mon chemin me faisait peur.

Vu que je ne comprenais pas ce lien si particulier qui nous animait, je perdais le contrôle de moi-même. Je ne savais pas ce qui se passait et j’étais incapable de mettre des mots dans la mesure où c’était la première fois que je vivais une telle situation si singulière.

Je savais juste à l’intérieur de moi qu’il allait changer ma destinée sans connaître le contenu de l’expérience qui suivrait. Plus on parlait, plus nous prenions conscience que notre rencontre n’était pas dénuée de sens. Nous étions tous les deux envahis par une symbiose énergétique et nous avions besoin de nous sentir connectés en permanence en échangeant par écrit.

Seulement le destin a modifié le cours des choses.

J’ai rencontré un homme début octobre avec qui je me suis mis en couple. J’ai vu ma flamme jumelle pour la première fois chez mes parents 7 jours après le démarrage de ma nouvelle relation sentimentale, c’est à dire le 12 octobre 2013.

Dans les vibrations qui circulaient dans mon corps, rien n’avait changé dans mon lien avec ma flamme jumelle malgré la présence d’un homme dans ma vie. Rien ne me prédestinait donc à envisager une quelconque relation avec elle.

Quand j’ai vu ma flamme jumelle arriver à mon domicile, j’avais le cœur qui palpitait. J’étais à la fois excitée et très inquiète car je ne savais pas quel comportement adopter en le voyant. J’étais au départ très intimidée par sa présence parce que j’avais l’intuition qu’il ne s’agissait pas de n’importe qui.

Ce qui m’a le plus bouleversé en sa présence, c’est ce sentiment de me sentir complète à ses côtés.

Pour le dire plus simplement, c’était comme un rayonnement du cœur où j’ai ressenti que mes énergies se mélangeaient aux siennes. Ça peut paraître assez incroyable mais j’étais portée dans un tourbillon d’énergie d’amour qui prenait place dans mon corps pour se connecter à elle.

Loulou, flamme jumelle

Tout est allé tellement vite. Le mardi matin, notre premier échange via Facebook a duré des heures !! On se parlait comme si on se connaissait déjà depuis des années.

En fin de matinée, on s’est donné rendez-vous le soir via Skype. Là encore, on a papoté pendant un long moment, des heures se sont écoulées !!

On se voyait pour la première fois en virtuel via webcam, on était tout excités ! On a ensuite échangé nos numéros de téléphone pour échanger via WhatsApp. Plus de 4 000 messages échangés dans le mois, un truc de dingue !

Puis vient 15 jours plus tard le jour J, le jour de la vraie rencontre. La rencontre physique. Quelle joie. La joie des retrouvailles. Mon cœur battait la chamade.

Je me rappelle très bien ce moment. J’étais sur la route et j’avais une certaine appréhension car c’était l’inconnu. Puis, d’un coup, lorsque je suis arrivé à quelques kilomètres de chez elle, un sentiment de confiance s’est spontanément installé en moi.

Dès le premier soir, on était connecté. On était très proche. Je sentais ce besoin de fusion.

Nous avons vécu une “reconnaissance d’âme à âme” sans prendre conscience à ce moment-là de l’ampleur de notre relation.

Dès sa venue, nous avons décidé de partir ensemble en Asie. L’évidence était telle que l’on ne s’est même pas concerté pour savoir si nous acceptions de partir ensemble.

Il n’y avait aucune autre alternative possible.

Nous nous sentions aimantés l’un envers l’autre et on ne se voyait pas partir avec une autre personne que nous deux. Nos cœurs vibraient à l’idée de partager ensemble un voyage à l’autre bout du monde.

Intuitivement, nous savions déjà que ce voyage allait nous changer et nous permettre d’y voir plus clair sur cette attraction si forte. Il y avait ce sentiment que tout était possible tant qu’on était ensemble.

Chouchou, flamme jumelle

Plus le temps passait, et plus nous avions besoin de se voir et de passer du temps l’un avec l’autre. Je vais même aller plus loin, il y avait comme une sensation que notre être intérieur était touché de nos retrouvailles, comme si intérieurement nous attendions notre flamme jumelle depuis toujours et que quelque chose savait que notre connexion était très importante.

Je me répète peut être et j’insiste, ce n’était en rien physique même si j’avoue qu’il était très agréable à regarder. En revanche, ce n’est pas ce détail qui m’a troublé au départ, c’était vraiment cette alchimie magnétique, je n’étais pas amoureuse. Je vous rappelle que je venais d’entamer une nouvelle relation amoureuse.

D’ailleurs aussi étrange que cela puisse paraître, dès la venue de ma flamme jumelle, je dormais à ses côtés le soir en partageant mon intimité avec lui, même si il ne se passait rien entre nous.

Nous avions juste besoin de nous sentir proche l’un de l’autre par notre présence mutuelle. Cette proximité s’est perpétuée ensuite à chacune de nos retrouvailles, y compris pendant toute la durée du voyage, malgré ma relation.

Nous étions plus motivés que jamais à concrétiser ce voyage qui était prévu pour le 6 Janvier 2014. Nous avions réglé un certain nombre de formalités pour pouvoir partir à l’étranger (passeports, prendre connaissance du mode de vie du pays..).

Pour aller encore plus en profondeur dans cette quête de sens à comprendre l’origine de notre lien, nous avons décidé de nous laisser porter par l’inconnu le plus total en voyageant en sac à dos.

C’était notre premier saut dans le vide que de lâcher prise en ne prévoyant aucun programme dans le pays.

Au fond de nous, on savait avec notre voix intérieure qu’on pouvait faire confiance en la vie et qu’ensemble on serait plus fort. Nous avons donc acheté des affaires de premières nécessités et un guide du routard, nous étions plus prêts que jamais à explorer ensemble de nouveaux horizons. Le billet d’avion n’était prévu que pour l’aller, nous avions volontairement pas pris un billet retour pour ne pas être limité par le temps et profiter de partager une certaine forme de liberté, loin de nos habitudes.

Chouchou, flamme jumelle

C’est très marrant à dire, mais le fait qu’il soit avec moi me rassurait, je savais que j’étais portée par lui et qu’en sa présence je ne craignais rien, je sentais cette protection qu’il avait avec moi.

En parallèle, vous vous en doutez, mon partenaire n’était pas du même avis et n’était pas ravi de mon départ en Asie trois mois avec un inconnu.

Je ne lui ai pas laissé le choix car je préférais être guidée par mon intuition et mes vibrations du cœur que par mon mental. J’étais rentrée depuis ma rencontre avec ma flamme jumelle, dans une forme de recherche sur le fait de savoir qui j’étais et qui nous étions dans ce monde…

On se questionnait mutuellement sur le but de notre relation.

Avant notre départ en Inde, qui est le premier pays dans lequel nous sommes entrés en immersion, je suis allée en Novembre 2013 au Canada avec un ami une dizaine de jours.

Là encore, je sentais bien qu’à 9000 kilomètres de ma flamme jumelle, je me sentais moins complète. Il me manquait comme quelque chose, j’étais moins pétillante.

Fort heureusement, nous avions trouvé un moyen pour communiquer tous les jours car on sentait tous les deux qu’on ne supportait pas la distance sans avoir de nouvelles. J’avais entretenu beaucoup plus de dialogues avec lui qu’avec mon propre compagnon.

A mon retour en France, nous nous sommes revus en Décembre pour finaliser notre voyage et nous sommes partis en date du 6 Janvier 2014 en Inde…. un pays riche en surprises…..

Découvrez la suite de notre histoire

  1. Nos flammes jumelles en voyage
  2. La séparation de nos flammes jumelles
  3. Les retrouvailles de nos flammes Jumelles

 

suscipit libero. velit, ipsum mattis ut odio

site de rencontre DisonsDemain