Avant la rencontre de nos flammes jumelles

chouchou loulou flamme jumelle
Avant d’expliquer les détails de notre rencontre si singulière, nous aimerions attirer l’attention sur les prémisses de notre premier contact.

Il est vrai que vivre une telle relation demande de traverser un certain nombre d’épreuves sur notre chemin de vie.

La rencontre de deux flammes jumelles ne se produit pas de manière hasardeuse, bien au contraire.
chouchou loulou flamme jumelle
Des défis se sont manifestés progressivement sur nos routes respectives pour nous pousser à nous éveiller et à élargir notre champ de conscience.

Avant de nous rencontrer, nous cherchions tous les deux l’amour, comme chacun d’entre nous bien évidemment. Il y’avait ce sentiment de chercher son “âme sœur”, ou bien le grand amour, comme on pourrait l’appeler habituellement.

Chouchou, flamme jumelle

De mon côté, en tant que femme, j’avais multiplié les relations sans jamais trouver ce que je voulais. Je cherchais chaque fois à combler le manque d’amour que j’avais à l’intérieur de moi.

Je transférais alors ce sentiment de vide sur mes autres partenaires et je développais des attentes irréalistes. J’avais été confrontée très souvent aux déceptions amoureuses, ne comprenant pas pourquoi je me sentais rejetée sentimentalement par les autres.

Dès le jour où j’en ai pris conscience, j’ai décidé de vivre seule sans avoir une quelconque relation pendant un temps. J’avais juste cette envie de me retrouver avec moi-même pour faire des choses qui m’animaient.

Etant en pleine reconversion professionnelle, il était temps pour moi d’écouter mes ressentis et de m’orienter sur le développement personnel pour apprendre à me connaître davantage.

C’est la raison pour laquelle en août 2013, je me suis formée à l’hypnose.

J’ai appris à enlever mes masques pour comprendre qui j’étais au-delà de ces rôles que j’avais acceptés de jouer dans la société tout au long de ma vie. Cette formation d’hypnose m’a permis de me remettre en question sur la réalité que je m’étais créée jusque-là, et j’avais la sensation de perdre mes repères…

C’est dans cet effondrement de mes schémas que j’ai pris conscience de mon intuition et de mes ressentis dans les énergies. J’avais réalisé que le travail que je venais d’effectuer m’avais rendu libre et que j’avais le droit d’être qui je suis au delà de ce que pouvait penser les autres.

Loulou, flamme jumelle

Je n’avais jamais eu de relations amoureuses sérieuses. Je ne réussissais pas à trouver la femme de ma vie. Ce n’était jamais réciproque.

Le plus étrange est que l’idée de trouver la femme de ma vie m’obsédait depuis toujours. Depuis que j’étais gamin, je me sentais investi d’une mission. Trouver la femme de ma vie constituait pour moi LA quête la plus importante de mon existence. Je sentais également que ma vie allait prendre un grand virage autour de mes 30 ans.

Mais… je ne savais pas l’expliquer car je ne connaissais pas le contenu de l’expérience.

Soudain, en juillet 2012, j’ai eu le déclic. Je me disais qu’il y avait forcément une raison si je ne réussissais pas à trouver le Grand Amour. Il y avait forcément un blocage qui venait de moi.

C’était le premier pas vers la guérison émotionnelle. Car, avant, je rejetais la faute sur les autres, victime de la plus grande incompréhension. Mais, ça, c’était avant…

J’ai alors décidé d’aller consulter une sophrologue à Montpellier spécialisée dans la gestion des émotions. Il se trouve que cette sophrologue était coach de vie et possédait de solides bagages complémentaires (connaissance en chamanisme notamment).

Finalement, j’ai suivi une thérapie intensive d’1 an à raison d’une séance par semaine. Elle m’avait proposé au départ un forfait de 10 séances mais je lui ai dit que 10 séances n’allaient pas suffire, il en fallait beaucoup plus :)

J’en ai profité pour plonger au cœur de mon corps émotionnel, pour travailler sur les blessures enfouies au plus profond de mon être. J’ai appris à mettre un mot sur chacune de mes émotions refoulées. Cela a donc fait l’objet d’un volcan en éruption. Toutes mes émotions sont progressivement remontées à la surface.

J’ai réussi à identifier et nettoyer mon programme généalogique via Ho’oponopono.

C’était en juillet 2013. J’avais remis en question mes principaux schémas mentaux de pensée. J’ai senti à cet instant précis comme une libération émotionnelle intérieure.

J’ai donc mis fin à la thérapie.

Découvrez la suite de notre histoire

  1. La rencontre de nos flammes jumelles
  2. Nos flammes jumelles en voyage
  3. La séparation de nos flammes jumelles
  4. Les retrouvailles de nos flammes Jumelles

 

nunc luctus risus commodo ut diam ipsum

site de rencontre DisonsDemain