Voyage Pérou : Puerto Maldonado – Corto Maltès

Dimanche 14 Juin 2015 : Cuzco – Puerto Maldonado – Corto Maltès

Levé 6h45. Décollage à 10h. Nous avons quittés Cuzco après 6 jours de visite.

Cuzco était un minuscule aéroport, on se serait cru dans une zone de travaux. Nous avons décollé au milieu de la ville.
Je n’étais pas trop rassurée dans l’avion, mais heureusement la durée du vol n’était que de 35 minutes. On avait une vue sur l’Amazonie.

Arrivés à Puerto Maldonado, nous sommes sortis de l’avion et nous avons senti l’humidité.
On commençait déjà à être trempé. Autour de la piste d’atterrissage, on était entouré par la jungle.

Un taxi est venu nous chercher et nous a amené dans un office pour enregistrer notre habitation à Corto Maltès.
A l’intérieur du bâtiment, il y avait plein de grosses fourmis avec des pinces sur les murs.
Il faisait très chaud. Avec nos pantalons et nos tee-shirt, on transpirait à grosses gouttes.

Une fois les formalités remplies, nous avons pris une pirogue pour aller à Corto Maltès dans des lodges, en traversant un fleuve.
On réalisait qu’on rentrait vraiment dans le bain et qu’on allait au cœur de l’Amazonie.

Après s’être installés dans notre bungalow et avoir mangé, nous sommes partis nous balader avec Capi, un guide français, dans la jungle.
Il nous a présenté des plantes médicinales (plantes pour anesthésier un membre du corps…) et des arbres (arbres à ail pour les moustiques, arbres de fer, des palmiers qui se déplacent et qui permettent aux animaux de s’y frotter…).
Cet homme était vraiment extraordinaire, c’était une encyclopédie à lui tout seul.
Il avait le cœur sur la main et c’était un vrai homme de la jungle avec sa machette !
Il avait beaucoup d’humour.

Pendant cette balade, on était encore trempé, du coup avec ma flamme jumelle on est allé dans la piscine se rafraichir.

Le soir, on a bu l’apéro avec des toulousains avec qui on a sympathisé grâce à Capi.

Après, nous sommes partis faire un tour de pirogue à la nuit tombée pendant 1h à la recherche de caïmans.
On a eu la chance d’en voir, même des espèces de castors.

A 20h, Capi nous a offert un Pisco du fait qu’on ait fait croire qu’on faisait un voyage de noce :)
On l’a bu avec lui et les français.

Le soir à table, on a continué à échanger avec les toulousains sur nos ressentis pendant nos voyages.

Puis dodo à 22h. A cette heure-là, il n’y avait déjà plus d’électricité dans le bungalow.

Article recommandé :   Voyage Pérou : Nazca

Lundi 15 Juin 2015 : Corto Maltès

Réveil 5h. Nous devions être prêts pour 5h30 et nous devions nous préparer dans le noir vu que l’électricité ne marchait qu’à 7h.

Départ en pirogue pour se rendre dans une entrée de la jungle à 10 minutes des lodges. C’était une sortie de groupe.
On avait tous des bottes et on marchait pendant près de 45 minutes dans des énormes flaques de boue plus ou moins profondes.
C’était vraiment comique de marcher dedans, on pouvait s’enfoncer comme une mare.
Au bout de 45 minutes, on a pris une pirogue pour rejoindre un grand lac.

On a vu un caïman, des loutres, des oiseaux… C’était trop bien, on sentait vraiment ce calme et cette tranquillité absolue.

En Amazonie, il y a 95% d’humidité

Capi disait que dans le lac il y avait des anacondas et des piranhas. Apparemment les piranhas ne mordaient pas à moins qu’on ait du sang sur nous.

On a donc fait avec d’autres touristes et guides le tour du lac.
On s’est ensuite arrêté dans une lodge pour observer différentes espèces de singes et prendre un petit déjeuner.

Nous avons fait ensuite demi-tour en reprenant la pirogue et on a réemprunté le chemin couvert de boue.
Vu que le chemin de gadoue avait été emprunté par du monde pendant la matinée, c’était plus glissant au retour qu’au début.
On aimait beaucoup Capi, il se confiait facilement à nous et faisait toujours preuve d’humour.

Nous sommes arrivés à Corto Maltès à 12h50.
J’avais mal à la tête avec la chaleur alors je suis partie rapidement me rafraichir dans la piscine parce que je ne voulais pas revivre une insolation.
A 13h, c’était l’heure de manger. On a eu des papillotes avec dedans comme une paella épicée, c’était très bon.

On a eu notre après-midi de repos alors on en a profité pour se baigner et rien faire.
Devant notre bungalow on avait des hamacs pour faire la sieste, c’était top pour ma flamme jumelle.

A la piscine, quand on a commencé à se baigner, il commençait à y avoir des nuages gris et du vent…
On s’est dit que ça pouvait être sympa de rester dans l’eau pour observer la pluie tropicale vu que c’était une grande première pour nous.

Juste après avoir commandé une pina colada et un mojito au bar de la piscine, il s’est mis à pleuvoir.
Il pleuvait des cordes, on a dû mettre nos lunettes de plongée car on ne voyait plus rien.
Quand on est sorti du bassin pour prendre notre boisson, il faisait très froid vu que l’eau de pluie était fraiche.

Article recommandé :   Voici la fin de mon voyage au Népal...

De mon côté, j’ai bu mon mojito en vitesse pour rentrer le plus vite au bungalow et me doucher à l’eau chaude.
J’ai pris la meilleure douche chaude du voyage.

Ma flamme jumelle, elle, préférait rester un peu pour discuter tranquillement avec le barman.

Ca faisait du bien un peu de fraicheur de pluie au milieu de l’humidité. L’électricité s’est rétablie à 17h.

On apprécie beaucoup notre séjour en Amazonie, on en prend plein les yeux, c’est une vrai immersion au cœur de la jungle et un vrai dépaysement.
Capi a également été une très belle rencontre, il était au petit soin avec nous.

Les moustiques continuaient à piquer malgré la crème achetée au Pérou.

Le soir nous devions voir des tarentules mais avec la pluie, on ne pouvait pas les voir vu qu’il faisait froid.

On a mangé de la soupe et du riz avec de la viande et des pommes caramélisées et après dodo.

Mardi 16 Juin 2015 : Corto Maltès

Réveil 4h30. Capi nous a réveillés tôt pour qu’on aille voir des perruches (petits perroquets verts).

Elles ne sont visibles que le matin très tôt dans un endroit précis de la jungle.
On en a donc profité pour les voir, c’était un très beau spectacle que de les voir toutes réunies pour manger.

Capi nous a amené ensuite à un mirador à 50 mètres de haut pour tenter de voir des toucans.
On n’en a hélas pas vu, mais on avait un très beau panorama de l’Amazonie.

A 8h30, nous sommes rentrés pour déjeuner.

A 9h30, nous avons pris un bateau avec Capi et d’autres pour visiter une ferme chez un péruvien de 94 ans.
Il avait des poules, chiens, perroquet, et beaucoup d’hectares.

En visitant la propriété, on s’est aperçu qu’il y avait vraiment de quoi faire pour survivre en Amazonie : banane, cacao, épice, piment, mangue, papaye, coton, de quoi faire du papier toilette….
Cette ferme était vraiment typique. Capi nous a même montré comment monter aux arbres. On a vu un port épic, un paresseux dans les arbres…

Nous avons été après chez des natives.
C’était une famille qui nous faisait partager leur mode de vie : comment chasser avec un arc et une flèche, comment tisser avec de la laine de coton, faire le feu…
Les enfants étaient adorables, ils aidaient leur père à faire du feu dès leur jeune âge.
Ce qui est bien ici c’est que les parents ne sont pas inquiets par rapport à leurs enfants à la différence de chez nous où les parents sont hyper protecteurs face aux risques.
Ce qu’ils vendaient aussi étaient très typique, fabriquées avec des matériaux naturels.

Article recommandé :   Voyage Pérou : Paracas

A la fin de cette rencontre, retour aux lodges pour manger.

Anecdote : l’après-midi, avec ma flamme jumelle, nous avons voulu faire nos robinsons en allant nous même dans la jungle pour retrouver le mirador du matin.
On voulait méditer et voir si il y avait des toucans.
On s’est vite rendu compte qu’on s’était perdu car il y avait beaucoup de chemins qui se ressemblaient.
La nature a repris ses droits sur nous :)

Heureusement on a retrouvé nos pas et avons rencontré une personne sur la route qui nous a renseigné.
Plus de peur que de mal.

Au retour, on a voulu prendre un apéro mais tout était fermé. A 17h30, il faisait nuit.
C’était notre dernier soir en Amazonie avant notre retour à Lima. On sentait à nouveau l’humidité.

Vidéos d’Amazonie

Vue sur la forêt d’Amazonie depuis l’avion !

Direction la pirogue pour aller sur un lac d’Amazonie !

Vue sur un lac d’Amazonie !!! Un moment exceptionnel !

Des loutres géantes dans le lac !!!

Rencontre avec des singes Partie 1

Rencontre avec des singes Partie 2

Rencontre avec des singes Partie 3

Des perruches repérées au levé du jour !!

Les flammes jumelles au mirador, à 50 mètres de haut !

Rencontre avec un porc épic Partie 1

Rencontre avec un porc épic Partie 2

Initiation partagée par Capi pour apprendre à monter aux arbres

Aperçu d’un paresseux dans un arbre !

Rencontre avec une famille native dans la jungle !!

Démonstration du pouvoir exceptionnel d’une plante, à voir !

Présence d’un mille pattes !!

Le tir à l’arc par Loulou !!!

Le tir à l’arc par Chouchou !!!

Comment chasser les singes selon les natives !!

Présentation de la famille des natives !

Initiation à la fabrication de coton et à la musique par les natives !!

Initation à comment faire du feu selon les natives !

Rencontre avec un perroquet dans la lodge !!

non massa id ipsum mattis eleifend quis at