Découvrez ici les 4 stratégies de manipulation de masse (à lire)

La stratégie du problème

L’objectif ici est de créer un problème pour manipuler les gens par la peur et ensuite proposer des solutions. Le gouvernement se positionne ainsi comme un sauveur du peuple qui est victime du problème, le bourreau.

L’éternel schéma triangulaire : le sauveur, la victime et le bourreau. Être libre, c’est sortir de ce schéma. Comment ? Vous le saurez si vous téléchargez la méthode…

Pour l’instant, l’important est d’essayer de déconditionner un minimum votre cerveau, le déprogrammer le plus possible pour qu’il puisse s’ouvrir à de nouvelles idées. Bref, le nettoyer !

Commençons avec quelques exemples. Croyez-vous réellement que la crise économique était imprévisible ? Bien sûr que non. Elle a été créée dans le but de faire accepter plus facilement le recul des droits sociaux.

L’attaque du 11 septembre 2001 sur le World Trade Center était aussi programmée : comme par « hasard », le Pentagone n’a quasiment pas été touché (il fallait bien qu’il le soit un peu quand même pour mieux crédibiliser la mise en scène) et le gouvernement a pu justifier la dépense de millions de dollars pour la guerre d’Irak.

La fausse pandémie grippale (grippe h1n1) en 2009 tant médiatisée a permis de relancer le lobbying sur les industries pharmaceutiques : les gens prenaient moins de médicaments alors il fallait bien faire une piqûre de rappel…

La faim dans le monde est un problème majeur qui aurait pu être résolu depuis bien longtemps : le montant prêté aux banques pour renflouer les caisses et continuer à favoriser le surendettement mutuel est astronomique. Préserver l’inflation et la spéculation est quand même plus avantageux pour les gouvernements que d’allouer une partie du budget (vu le montant, il s’agit vraiment de l’argent de poche) à la résolution de ce problème qu’est la faim dans le monde. Cette situation permet toujours aux États de se positionner comme des sauveurs pour mieux exploiter les richesses (matières premières, main d’œuvre, exploitation du sol…)

Article recommandé :   Quel est le sens de la vie ? Voici comment trouver et donner un sens à sa vie

Quand la pilule est plus dure à faire passer, il suffit de l’étaler. Progressivement, les gens se font une raison. Faire un rappel régulièrement comme, par exemple, à chaque élection présidentielle, pour ancrer cette idée dans l’esprit des gens, permet de faire comprendre au peuple que cela ne sert à rien de résister : il faut créer l’illusion qu’ils n’ont pas le choix.

Remarquez comme la réforme des retraites a été soigneusement mise en place sur le long terme.

La crise économique a permis la création de nouvelles taxes et l’augmentation des impôts : la pression fiscale apparaît comme douloureuse mais nécessaire car, comme l’a dit le gouvernement, « c’est une crise sans précédent »…

Les gouvernements connaissent très bien le mode de fonctionnement type d’un individu moyen : ils utilisent ainsi largement la publicité et les médias pour vous manipuler et vous forcer inconsciemment à faire exactement ce qu’ils veulent : un humain conditionné à obéir et à être occupé pour ne pas penser, une vache à lait conditionnée à acheter sans réel besoin (les publicitaires se chargent de vous créer un besoin illusoire).

A se demander parfois si l’Homme ne descend pas du singe mais plutôt du mouton (et les gouvernements n’aiment pas les brebis égarées).

Bref… ce cours d’intelligence économique est fini :)

Je vous invite également à lire ces articles qui pourraient vous intéresser : voici pourquoi on vous a menti et trompé à l’école, le système éducatif tue la créativité, découvrez pourquoi, pourquoi écouter les autres vous empêche de réussir votre vie.

libero Curabitur leo ut Lorem mattis felis ante. dapibus pulvinar suscipit ut