Voici la suite de mon voyage au Pérou

Amantani

On devait prendre le bus le lendemain matin à 7h pour Cuzco, du coup on voulait en profiter pour se reposer car ma compagne avait pas trop la forme.

Je reçois un coup de fil me disant qu’il y a une grève des bus le lendemain (mardi) et il faut donc prendre le bus le soir à 20h… donc, on se prépare vite fait pour aller à la gare routière et on prend le bus. On arrive dans la nuit vers 3h.

Mardi 9 juin – Cuzco

Chouchou et Loulou à Cuzco

On se pose du coup 2 nuits tranquille à l’hôtel Inkarri Hostal. Grasse matinée le matin (réveil 9h) puis on part se balader dans la ville de Cuzco. On en profite pour acheter le billet touristique général à 130 soles pour pouvoir accéder à l’ensemble des sites autour de la vallée sacrée.

On en profite pour faire quelque achats et passer 1 ou 2 coups de fils à nos proches histoire de les rassurer.

19h : briefing avec le moniteur de parapente.

Mercredi 10 juin – Parapente sur les hauteurs de la vallée sacrée

Parapente sur les hauteurs de la vallée sacrée

Départ à 8h30, arrivée sur site à 10h30, sur le spot de décollage, en haut de la falaise. Les conditions sont pas bonnes, le plafond nuageux est bas donc parapente rime avec parawaiting. On attend 11h30 avant d’entamer le premier vol.

Ma chérie commence la première à prendre son envol. Au passage, je suis très fière de ma chouchou car elle avait peur du vertige et elle a réussi d’une main de maître à dépasser ses peurs. Le dépassement de soi par le sport, il n’y a rien de tel comme thérapie.

Anecdote : le moniteur de parapente a failli se foutre en l’air avec une personne car le vent s’est mis à changer brusquement de direction et s’est engouffré violemment sous la voile. Heureusement, on a réussi à les retenir sinon ils allaient s’écraser sur la paroi… ca met en confiance :)

Personnellement, j’ai pris mon envol le dernier, j’ai du attendre 15h30. Détail qui a son importance : j’avais faim !!! J’avais rien mangé depuis le petit déjeuner !!!

Du coup, j’ai tendance à être un peu agité… il faut courir et faire plusieurs pas pour décoller. Nos jambes nous servent de moteur au décollage.

J’ai donné tellement d’impulsion qu’en moins de 3 pas, on avait déjà décollé !!!

Article recommandé :   Voyage Pérou : Lima (le retour)

On voulait en rentrant le soir faire le marché de San Pedro à Cuzco, mais on est tombé sur un accident mortel, donc on a pas eu le temps.

Jeudi 11 juin – Vallée sacré et Macchu Picchu

On part en bus le matin à 8h30 pour aller visiter la vallée sacrée. Journée initiatique. Le matin, on rencontre un couple de français super sympa : Christophe et Sylvie. Arrivée à un site sacré, je touche instinctivement une pierre pour ressentir l’énergie. Sylvie m’a regardé et elle a compris que j’étais porté sur l’énergie. Ils se trouvaient qu’eux aussi !! On a donc naturellement parler que d’énergie ensuite tout le reste du trajet !

On a notamment parlé de pierres précieuses. Je disais à Christophe que ma chérie et moi, on aimerait bien trouver un bracelet ou un collier de pierre par ici pour nous connecter davantage par l’énergie.

Et là, il nous est arrivé un truc de dingue…
[sociallocker]
Prochain arrêt : le village de Pisac. 12h30, on part faire un tour sur la place principale où il y avait un marché. On se balade l’air de rien quand soudain, on se sent littéralement attiré par un stand de pierres.

Mon regard se focalise tout de suite et intensément sur la pierre de lune. Je vois 2 pierres de lunes absolument magnifiques. On se rapproche alors du stand, et une dame vient nous voir. Ma chérie la regarde droit dans les yeux et elle se met à pleurer.

Cette dame et ma chérie se sont regardées un long moment dans les yeux et ma chérie sentait une énergie entrait en résonance. A ce moment précis, il y a eu une reconnaissance mutuelle entre cette dame et ma chérie. Ma chérie continuant de pleurer, cette dame lui parla en espagnol, j’ai alors servi de traducteur interprète.

Cette dame a dit à ma chérie “Bienvenue chez toi, au nom de tous les Incas, nous te reconnaissons et te souhaitons la bienvenue. Tu es chez toi ici, tu as vécu ici exactement à Pisac, tu exerçais à l’époque pré-incas dans le temple de la Lune en tant que guérisseuse chaman. Tu est ici pour finir un cycle, une étape. Pour te nettoyer et te purifier. Ce voyage agit sur toi comme un catalyseur et va permettre de te libérer.”

Article recommandé :   Voyage Inde : Pushkar - Jaipur

Elle a pris les 2 colliers de pierre de lune et dit “La pierre de lune est une pierre d’amour et de fécondité“. Elle a passé le collier femme autour de son cou et elle a calibré énergétiquement. Elle a fait de même avec moi. Elle nous a dit que l’on est fait pour être ensemble, nos énergies sont connectées.

Elle nous a chaleureusement serré dans ses bras un long moment. Elle nous a exprimé toute sa gratitude et nous a fait un signe de révérence similaire à un Namaste Indien.

Elle a donné une pierre d’amour rose à ma chérie et elle a serré contre son cœur. Elle nous a enfin souhaité bonne continuation et bon voyage.

Je sentais une grande sagesse et une grande énergie dans cette dame. Mon intuition m’a instinctivement communiqué l’information que cette dame est chaman et je veux bien le croire car ça se sent.

C’était en tout cas une expérience vraiment troublante. Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas comprendre.

MAcchu Picchu By Chouchou Et Loulou

Vers 17h, on est à Ollantaytambo et on prend le train à 19h. On arrive à Agua Calientes à 21H, au pied du Macchu Picchu. On dort à l’hôtel Killa Inn.

Vendredi 12 juin – Macchu Picchu

Lever 4h du matin pour prendre la navette à 5h et rejoindre le Macchu Picchu. 6h15 on est sur le site. On attend 7h l’ouverture de l’accès à la montagne Cerro.

On monte 2 200 marches en 1h et on arrive à plus de 3 000 mètres, pour profiter de la vue sur le Macchu Picchu à 600 mètres plus bas.

Au passage, je suis très fière de ma compagne car elle a vraiment assuré sur ce coup-là. Elle a monté 2 200 marches et 600 mètres de dénivelé positif avec 95% d’humidité à l’aise blaise. Elle m’a vraiment surprise. J’ai senti qu’elle était porté par les Incas et qu’elle a été reconnu car son énergie était phénoménale. Elle était en pleine forme !!

Je cherchais à monter doucement pour m’adapter à elle et éviter les efforts violents car je ne voulais pas qu’elle me refasse le coup du désert, j’avais vraiment eu peur. Ben non, elle a tracé sans broncher… respect ma chouchou ;)

Article recommandé :   Voyage Pérou : Chivay

Bref, on attend 10h que le plafond nuageux se lève. On a donc eu le temps de discuter et faire de belles rencontres (la prochaine fois je prend un thermos de café lol).

10h30, on redescend et on arrive sur le site du Macchu Picchu à 11h30. On visite la cité. Point important à signaler : on a été les 2 seuls couillons de touristes à s’intéresser à l’eau courante qui se déverse en cascades successives. Le magnétisme est tel que quand on met le doigt sur l’eau, elle change de direction.

Mais ce phénomène ne marcherait apparemment que sur la première source située tout en haut. On a testé une dizaine et elles étaient toutes protégées par des gardiens. On a du feinter avec ma chérie pour tester. 1 faisait le guet pendant que l’autre testait vite fait.

Les touristes demandaient à leurs guides ce qu’on faisait et leur guides se sont contenté de répondre “rien, il n’y a rien à voir ici”. Ben tiens, dès que c’est intéressant et mystérieux, rien à voir… contentez vous de photographier comme des cons le site, mais ne cherchez surtout pas à en savoir plus…

Bref, la source située tout en haut est barricadée… donc impossible d’accès malheureusement…

Je trouve d’ailleurs dommage que la visite des sites sacrés ne soient pas un minimum filtré en posant une simple question du style “pourquoi voulez vous visiter ce site sacré ? Quel est le sens de votre démarche ?”

Franchement, le Machu Picchu, je suis content de l’avoir fait mais déçu en même temps par ce côté “usine à touristes” car c’est vraiment ça.. dans ces conditions, il est très difficile de faire de la méditation et se connecter correctement à l’énergie du site…

Ah si, j’ai quand même pu voir mon père apparaître en clin d’œil sur le sommet du Huayna Picchu et me disant énergétiquement “c’est bien mon fils, tu es sur le bon chemin, je suis fier de toi”.

Bref, on prend le train à 16h et retour à Cuzco. On arrive à la gare routière de Poroy vers 20h et à l’hotel à Cuzco vers 21h.

Vous voulez savoir le reste de mon voyage au Pérou ? Suivez le blog bychouchouetloulou.com, voaus serez tenu au courant de la suite prochainement :)

[/sociallocker]