sortir de sa zone de confort

Sortir de sa zone de confort : pourquoi est-ce si important ?

Pourquoi sortir de sa zone de confort ?

Notre zone de confort représente à la fois l’ensemble des situations qui nous sont confortables (routine professionnelle…) qui sont gages de sécurité et à la fois la cause principale de notre souffrance.

Nous avons chacun une zone de confort

Pour reconnaître le moment ou nous sortons de notre espace très « sécurisé », il suffit d’identifier les moments nous ressentons en nous du stress, de la peur, de la panique. On prend alors conscience de notre non maîtrise des choses. Cette perte de repère peut s’apparenter à une sensation de paralysie face à un inconnu qui nous semble très proche.
Pour en sortir, cela demande beaucoup de courage et une vraie confiance en soi même, aux synchronicités de la vie et une grande détermination.
Tout le monde n’est pas prêt à sortir de sa zone de confort. Le lâcher prise et le relâchement du contrôle sont des aspects essentiels pour dépasser nos routines et nos barrières mentales.

Il est toujours plus facile de pousser les autres à sortir de leurs retranchements que de le faire soi-même. C’est une épreuve qui demande une grande remise en question et cela peut souvent faire rêver de voir des personnes capables de sauter dans le vide. On a toujours l’impression qu’une fois le saut vers l’inconnu, on n’est pas sûr d’être retenu par ce gilet sécuritaire de la vie. Ce n’est pourtant qu’une impression…

Il y’a comme un paradoxe entre le rêve de pouvoir oser sortir des sentiers battus malgré nos peurs qui nous tétanisent et notre souffrance liée aux regrets de ne pas le faire.
Notre peur nous tiraille entre notre envie de réaliser toutes ces choses qui nous font vibrer et la peur de nous réaliser pleinement. Du coup, nous préférons rester dans l’inaction pour éviter les déceptions et les risques de perdre quelque chose.

Nous réalisons ensuite que rester dans notre zone de confort nous amène paradoxalement dans un espace inconfortable.

« Notre zone de confort, est notre prison dorée. On y est bien, on la cherche, et une fois atteinte, elle nous bride, nous empêche de continuer notre croissance et notre épanouissement. »

Notre zone de confort a sa raison d’être

Cet espace personnel a aussi ses bénéfices car on s’y sent bien, apaisé, en confiance.
Nous avons tous par exemple besoin d’un toit pour dormir, de manger, boire et de vivre dans un environnement sécurisant avec des repères. Nous avons également besoin d’aimer et d’être aimé. Tous ces aspects sont des besoins primitifs qui correspondent à notre équilibre global.
Cette zone de confort est donc essentielle pour pouvoir s’appuyer sur elle pour faire un pas suivant afin de dépasser nos limites. Elle fait partie intégrante de notre croissance et de notre évolution.

Article recommandé :   Comment reconnaître les intentions de notre âme ?

L’erreur est de considérer sa zone de confort comme quelque chose d’acquis et immuable et de ne plus vouloir la quitter.
Dès que la volonté de ne plus s’en séparer nous empêche de poursuivre notre évolution, c’est là que survient le côté négatif, avec l’apparition de nos peurs et de nos limites.

On croit que sortir de notre espace de confort est notre ennemi, or c’est cette zone qui va nous permettre de passer des caps pour atteindre notre épanouissement et notre réalisation personnelle.

Il est important d’avoir conscience que ce n’est pas notre zone de confort qui pose un problème, mais simplement le fait de rester attaché à des formes définies dans notre espace (profession sécurisante..). Il existe à contrario des milliers de possibilités insoupçonnées, dès qu’on a le courage de s’éloigner des sentiers battus.

Par ailleurs, il est possible que notre zone de confort puisse nous apporter tous nos besoins fondamentaux et ne pas contribuer à notre épanouissement.

La tendance actuelle de notre société est de se « contenter » de ce que nous procure nos routines : un travail, une famille, des enfants, une maison, la reconnaissance d’autrui. Des personnes peuvent donner l’apparence d’être heureuse de part le cumul de leurs possessions et leur réussite sociale, pourtant elles vous diront qu’elles ne sont pas heureuse. La raison est simple là encore, elles sont trop attachées à leurs situations confortables de peur de perdre tous ce qu’elles ont battis. C’est ce qu’on appelle la prison dorée, ces personnes ne sont pas prêtes à se défaire de tout ce pour quoi elles accordent une importance dans leur vie.

Ce qui est triste c’est de voir qu’une majorité de personnes préfèreront choisir de ne pas « oser » regarder derrière la peur, pour conserver leurs repères financiers ou matériels qui relève du domaine des conditions de vie.
Dans la vie, il sera toujours possible d’accumuler des plaisirs diverses et variés avec une apparence de bonheur, mais ils ne remplaceront jamais le véritable épanouissement.

Notre zone de confort nous sert de tremplin

Notre zone de confort nous sert de tremplin pour parvenir à notre réalisation, mais il ne sert à rien d’y rester en permanence. Bien sûr, entrer et sortir de son espace de sécurité fait partie intégrante des phases de la vie qui sont naturelles et continuelles. De même, évoluer dans la vie ne veut pas dire forcément sortir de son confort systématiquement.
Les évènements dans la vie nous poussent souvent à faire des choix, à prendre des directions et se positionner face à l’inconnu. C’est une évolution qui est logique.

Article recommandé :   Pourquoi échouer dans la vie est un signe de réussite

Vous serez peut être amené à changer de lieu, d’environnement, de manière de faire, de penser… Sortir de sa zone de confort c’est vous permettre de vous ouvrir à autre chose, à de nouvelles possibilités, sans forcément y perdre quelque chose.

Rappelez-vous que vous ne perdrez jamais ce que vous avez acquis, vous ajoutez simplement de nouvelles données dans ce que vous savez.

Je vous conseille de ne vraiment pas avoir peur de ses passages et changements qui peuvent s’avérer au premier abord déstabilisant. Vous pouvez quitter votre confort pour accéder à des situations encore plus confortables. La vie ne vous laisse pas tomber, au contraire. Même si on en a pas conscience au début, la vie nous récompense de notre courage et d’avoir osé avancer vers de nouveaux horizons.

La peur du changement et la peur de sortir de ses habitudes est une réaction naturelle et légitime. Elles sont associées plus généralement à la peur de l’inconnu, la peur de ne pas y arriver, de l’erreur, de trouver moins intéressant… C’est justement dans ces peurs irrationnelles que vous pourrez découvrir votre épanouissement et votre ouverture à la vie.

Vous connaissez tous cette expression « nous savons ce qu’on perd, nous ne savons pas ce qu’on gagne » ? C’est ce que vous vous dites quand vous êtes dans ce croisement de votre vie de l’inconnu et que vous devez faire le choix entre vous dépasser ou rester dans l’immobilité.

Vous avez oublié que lorsque vous entreprenez quelque chose qui résonne en vous, qui vous fait vibrer, vous trouvez toujours quelque chose de mieux qui soit en accord avec votre évolution que ce que vous laissez.

Posez-vous la question : si vous souhaitez que quelque chose change dans votre vie, c’est bien qu’instinctivement vous avez ressenti que vous n’étiez pas complètement à votre place ou que vous ressentez de la souffrance dans ce que vous entreprenez au quotidien.
Faites juste le bilan de votre vie, n’avez-vous jamais remarqué que les changements que vous avez entrepris dans votre vie vous ont été profitables et bénéfiques à terme et que vous ne regrettez pas de les avoir fait ?

Article recommandé :   Comment être zen : voici 14 habitudes pour y arriver facilement

Le changement ne devrait donc ne pas vous faire peur mais au contraire vous émerveiller dans cette découverte de l’inconnu que vous offre la vie. Nos peurs irraisonnées proviennent essentiellement de notre mental qui cherche à vous contrôler. Notre égo a peur du changement, il trouvera donc tous les moyens pour vous empêcher d’évoluer pleinement en accord avec vos aspirations.

La question essentielle ici c’est de vous demander comment sera votre vie si vous décidez de ne pas changer et de profiter de tout ce qui ne vous rend pas heureux ?

Si vous ne changez pas, personne ne changera pour vous et rien n’avancera.

Parfois, il sera bon pour vous de ne pas changer et de rester dans cette situation car vous n’êtes pas prêt… Mais n’oubliez que dans l’état actuel des choses, le sur trop de frustration et d’insatisfaction vous donnera peut-être cet élan de changer, une fois que vous aurez atteint le seuil de l’insupportable.
Ce sera alors le signe qu’il est surement l’heure de passer à l’action !!!

Vous devez avoir conscience de votre responsabilité :

  • Si vous persistez à ne pas changer, vous continuerez à souffrir en permanence
  • Cherchez à comprendre ce qui vous bloque pour avancer
  • Plus vous resterez attaché à quelque chose qui n’est pas en harmonie avec votre évolution, plus vous sentirez une souffrance profonde. N’oubliez pas que vous ne pouvez aller à l’encontre de votre évolution, tôt ou tard, elle viendra à vous d’elle-même pour vous pousser jusqu’à vos retranchements.
  • Si vous vous complaisez dans la situation, alors vous n’aurez plus de raison de vous plaindre.

Dans la vie, rien n’est figé, nous sommes tous dans une évolution constante. Notre zone de confort est un vrai socle qui nous permet de rebondir et d’évoluer sur notre chemin pour connaître à terme notre épanouissement. La vie est notre allié, elle est là pour contribuer à vivre ce tel bonheur.

Notre croissance ne se fait qu’aux travers de nos apprentissages et expériences variées que l’on vit au quotidien mais aussi que l’on OSE vivre…

massa venenatis felis leo Aliquam Lorem ut eleifend lectus risus