phobie sociale

Phobie sociale : découvrez ma méthode en 4 étapes pour s’en débarrasser définitivement

Comment dépasser la phobie sociale ?

Vous avez une phobie sociale et vous voulez en connaître les causes ? Vous ne savez pas comment vous en débarrasser ? Ça tombe bien, cet article va justement vous apporter des réponses !!

La phobie sociale est souvent une dénomination qui est tabou car la société préfère utiliser d’autres appellations « plus douces » comme la peur du regard de l’autre, la timidité, l’anxiété sociale, la peur panique…

Pourtant, à en croire les études menées sur la phobie sociale, elle toucherait plus d’1 personne sur 20. Pour comprendre comment dépasser cette phobie sociale, il faut d’abord savoir ce que c’est.

1 / Qu’est-ce que la phobie sociale ?

La phobie sociale est beaucoup plus qu’un ressenti négatif qu’on pourrait aisément cacher ou dissimiler au moment où ça nous tombe dessus.

Elle correspond à une peur panique au moment où la personne entre en contact avec une autre personne.

Dans cette situation, la peur du jugement des autres est d’une importance telle que la personne qui en souffre va tout faire pour éviter de se retrouver face à l’objet de sa phobie. Cela provoque alors un isolement, un effritement du lien social et une possible dépression.

Chaque future interaction avec une personne va devenir alors une source de stress pour la personne phobique pouvant aller jusqu’à la panique. Elle va alors être amenée à associer ces situations à des épreuves à dépasser.

La phobie sociale n’est pas une maladie, c’est un trouble du comportement qui a été appris par votre cerveau. Une fois que cet apprentissage est mis en place, cette peur panique va être déclenchée inconsciemment par des événements considérés comme « traumatisant ».

Ces situations peuvent être par exemple le fait de parler en public devant un grand nombre de personnes, parler à de nouvelles personnes, ou même se balader dans des rues passantes.

Attention, ces signes similaires peuvent également se retrouver auprès des personnes timides. Les timides peuvent redouter le moment de se rendre à un rendez-vous amoureux, de passer un entretien ou de s’exprimer devant un groupe de personnes…

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’avoir ces peurs peut être légitime, notamment si la situation en question est justifiée par son « importance » et « sa difficulté » du moment.

Si en revanche, vous développez ces peurs sans fondements et sans raisons apparentes, vous semblez être plutôt anxieux social ou phobique social.

De toute manière, que l’on soit timide, anxieux ou phobique social, c’est souvent un vrai handicap au quotidien. Tout dépend du degré dans lequel vous êtes. L’anxiété sociale dépasse l’appréhension du contact et du lien social.

La personne qui a une phobie sociale aura souvent tendance à avoir peur de mal faire. Elle pourra avoir des maladresses, des absences d’attentions qui l’amèneront parfois à douter et bafouiller.

Parfois, en de telles situations, cette personne pourra avoir des nausées ou des vertiges qui ne seront que des signaux du corps pour rappeler la souffrance liée à ces épreuves.

Vu de l’extérieur, des signes visibles pourront aussi être remarqués comme une forte transpiration, une voix qui tremble, les lèvres asséchées ou une respiration qui se bloque.

Finalement, ce qui engendre la phobie sociale, c’est le fait d’être érigé au centre des attentions et de se sentir sollicité, même pour une courte durée.

Article recommandé :   Voici comment sortir de la dépendance affective

2 / Pourquoi en finir avec la phobie sociale ?

Parce que l’isolement lié à cette phobie est un énorme obstacle social. Notre nature humaine fait de nous des êtres sociaux. Nous avons besoin d’interagir avec les autres pour évoluer et s’entraider les uns avec les autres, le contact social et la communication sont donc essentiels.

Un des ingrédients pour être heureux est de partager avec les autres.

C’est important, dans votre intérêt, de retirer vos freins liés à l’anxiété sociale ou la timidité parce que, sinon, vous ne pourrez jamais vous épanouir. Vous vous empêcherez alors de sortir de votre zone de confort et de vivre de nouvelles expériences de vie bénéfiques pour vous, de faire des rencontres extraordinaires…

Il est MAINTENANT temps pour vous de changer de vie et d’en finir avec ces peurs !!

Visualisez le moment où ce vieux truc qui vous a gêné depuis tant de temps n’est plus là, regardez comment votre rapport aux autres a déjà changé. Vous allez vite être surpris de la facilité avec laquelle vous serez à l’aise de parler et d’échanger avec d’autres personnes autour de vous. Vous allez être ravi d’avoir réussi à dépasser votre phobie sociale, votre stress et vous pourrez être content et fier de vous !

3 / Voici ma méthode en 4 étapes pour se débarrasser définitivement de sa phobie sociale

elit. Lorem sem, consequat. venenatis sed ut venenatis, libero commodo non felis