chutes d'Iguazu

Les chutes d’Iguazú : Cap sur l’une des 7 merveilles naturelles de l’humanité

Les chutes d’Iguazú, sans doute les plus belles chute du monde

Sachez que mon père a été au Brésil avec mon oncle, et il a notamment fait les chutes d’Iguazú. Il m’a dit que c’était pour lui les plus belles chutes du monde. Mon oncle, qui a fait les chutes du Niagara, m’a dit, qu’à côté, c’est peanuts !!! Et je veux bien les croire !!! Le Brésil fait partie de mes prochaines destinations.

Maintenant, Chouchou et Loulou laissent place au guide de voyage… :)

Véritable chef d’œuvre de la nature, les chutes d’Iguazú constituent une destination incontournable de votre voyage. Frontière naturelle entre l’Argentine et le Brésil, les chutes se contemplent des deux côtés, offrant un spectacle à couper le souffle.

Les chutes tiennent leur nom du guarani : « Y » pour l’eau, « Guasu » pour grande.

Selon la légende, un énorme serpent habitait dans le fleuve Iguazú et chaque année, une jeune fille lui était sacrifiée. Mais un jour un jeune cacique tomba amoureux de l’une d’elles et décida de l’enlever et de s’enfuir en canoë. Le serpent, furieux, fit interrompre le cours du fleuve, formant d’énormes chutes d’eau. La jeune fille et le cacique furent quant à eux transformés en arbre. Caché dans la fameuse Garganta del diablo, le serpent veille à ce que les amoureux ne puissent se rejoindre.

Les chutes d’Iguazú : quel côté voir ?

C’est la grande question des voyageurs. Notre réponse : les deux !
En effet, les deux côtés se complètent parfaitement et offrent des points de vue différents.

Mais si on a un conseil à vous donner: commencez par visiter le parc brésilien !

Vous risqueriez d’être déçu après avoir visité le côté argentin, qui concentre 80% des chutes.
Car, si la vue imprenable sur les 275 chutes a des airs de cartes postales du coté brésilien, le parc argentin vous invite au plus prés des chutes, pour des sensations fortes.

Les chutes d’Iguazú côté Brésil

Bem-vindo ao Brasil !

Une fois entré dans le parc, le bus qui vous conduit aux chutes fait plusieurs étapes correspondant aux différentes activités annexes proposées : survol des chutes en hélicoptère, rafting, accrobranche ou randonnée dans la forêt tropicale.

Vous empruntez ensuite un sentier de 1 200 m qui offre à chaque fois des points de vue différents jusqu’au grand arc de cercle d’où vous admirez la fameuse Garganta del Diablo. Vous êtes face aux cascades et le panorama sublime qui s’étend sous vos yeux vous aide à cerner la magnificence des lieux.

Clou du spectacle en descendant une passerelle qui s’avance dans la gorge pour une expérience unique et arrosée.

Attention aux appareils photos!

Comme une impression de pénétrer dans le ventre du monstre. La clameur est assourdissante, impossible de se parler. Un ascenseur vous emmène enfin à un belvédère surplombant les chutes. De là haut, on se sent minuscule face à ces chutes d’une puissance incomparable. Le chemin du retour est un véritable safari photos avec des papillons par centaines et une végétation exubérante.

La visite dure 2 à 3h et, étant encore tôt, vous décidez de poursuivre votre safari près de l’entrée du parc, au Parque das Aves. Dans ce sanctuaire de plus de 5 hectares, vous observez près de 800 espèces d’oiseaux dont les fameux aras et perroquets d’Amazonie.

Les chutes d’Iguazú côté Argentine

On associe davantage les chutes d’Iguazú à l’Argentine et pour cause, la majorité des chutes se concentrent de ce côté de la frontière.

Alors pour visiter le parc argentin, prévoyez une bonne demi-journée.

Un train écologique part de l’entrée vers les points d’accès aux différents circuits et à la Garganta del diablo. Autrement, vous pouvez emprunter un sentier de 600 m au cœur de la forêt tropicale. La biodiversité luxuriante, les papillons, oiseaux multicolores et singes vous offre un avant goût du spectacle qui vous attend. Ici, il y a plus de 2 000 espèces végétales et 450 espèces d’oiseaux répertoriées.

Si le circuit supérieur offre une vue panoramique agrémenté de passerelles sur les chutes, le circuit inférieur vous emmène au cœur des chutes pour une expérience intense et riche en émotions.

Au bout, vous arrivez au pied du salto Bossetti. Douche assurée !

Mais la star ici, c’est la Garganta del diablo, qui domine le paysage du haut de ses 90 m. Après 1 km parcouru sur des passerelles qui surplombe le fleuve, vous l’atteignez enfin. Cette fois-ci, c’est d’en haut que vous la voyez, et d’un autre point de vue que du côté brésilien.

Le spectacle est à couper le souffle : des trombes d’eau qui se déversent dans un grondement assourdissant, un magnifique arc-en-ciel émergeant de l’eau brumeuse et une multitude de papillons multicolores. Le spectacle est saisissant et le souvenir inoubliable.

Pour plus d’adrénaline, sachez qu’il est possible de survoler les chutes d’Iguazú en hélicoptère ou s’en approcher au plus près à bord d’un zodiac.

5 soirs par mois, les visiteurs peuvent aussi admirer le reflet de la pleine lune qui vient éclairer les eaux des chutes, pour une expérience plus intime.

Si vous prévoyez de déjeuner dans le parc, gare aux coatis qui n’hésitent pas à venir chaparder la nourriture dans votre assiette ou fouiller dans votre sac à dos !

Comment se rendre aux chutes d’Iguazú et que prévoir ?

Notre conseil : arrivez tôt, à l’ouverture du parc, pour éviter la foule et bénéficier de températures agréables.

Si vous séjournez dans la ville de Puerto Iguazú en Argentine, rendez-vous à la gare routière où chaque heure plusieurs bus partent en direction des chutes, au Brésil et en Argentine. Attention cependant, le trajet pour aller au parc brésilien est plus long et le bus s’arrête à l’aller comme au retour à la douane pour faire tamponner les passeports.

Attention également au soleil, il est traitre. Prévoyez une bonne dose de protecteur solaire et des litres d’eau pour surmonter la chaleur. N’oubliez pas votre maillot de bain ou k-way car vous risquez d’être bien arrosé, ce qui n’est pas déplaisant quand le thermomètre atteint les 40 degrés. Dans le cas contraire, retournez-y car vous avez sans doute loupé une étape. Pensez aussi à recharger votre appareil photo car le drame peut vite arriver…

Déjà 17h, heure du dernier bus de retour. Vous bénéficiez de 50% de réduction pour le lendemain si vous demandez un pass à l’entrée.

De retour à Puerto Iguazú, vous partez diner dans l’un des nombreux restaurants dans le centre de cette petite ville cosmopolite. La région bénéficie d’un climat tropical, très différent de celui de Buenos Aires. De nombreux hôtels ont une piscine, l’idéal pour se reposer après une journée riche en émotions.

Voici une vidéo des chutes d’Iguazú

Des trains pas comme les autres : Argentine Paraguay – Des chutes d’Iiguazu a la terre de feu.

 
Merci à Argentina Excepcion, agence de voyage en Argentine. N’hésitez pas à les contacter pour plus d’informations sur les chutes d’Iguazú.

Article recommandé :   Voyage Thaïlande : Kanchanaburi – Chiang Mai
luctus ut tempus nec libero venenatis elementum risus.