Lâcher prise, c’est…

Lâcher prise, c’est avoir confiance

Lâcher prise, c’est avoir confiance en soi et confiance en la vie. Vivre dans la confiance la plus TOTALE.

Prendre un avion, décoller pour une destination inconnue, ne pas savoir quand, comment et où on atterrit. Le tout dans la confiance. Voilà ce qu’est le lâcher prise.

On se sait absolument pas comment le vol va se passer. On ne sait absolument pas le contenu de l’expérience. Mais on profite du voyage.

Ce séjour se vit dans la confiance. On ne demande pas de preuves, on n’a pas besoin de prouver quoi que ce soit. On n’a pas besoin de connaître le résultat de l’expérience. On se contente de vivre chaque instant de l’expérience.

Lâcher prise, c’est vivre le moment présent

Lâcher prise, c’est renoncer au passé et au futur pour vivre le moment présent.

Renoncer au ressentiment, à la colère, à la frustration, aux regrets des expériences passées. Renoncer aussi à la peur de l’avenir. A la peur du manque.

Quand on vit dans la peur du lendemain, on planifie, on contrôle. On veut contrôler notre vie le plus possible pour sentir l’illusion de maîtrise. On planifie alors de grands projets avec des rétro-plannings bien précis.

Pour pallier ce fort sentiment d’insécurité qui nous ronge, on fait des plans sur la comète. On cherche alors à régler notre vie comme du papier à musique, en prenant soin d’être le plus précis possible.

On ne veut pas laisser place à l’imprévu. Ni à l’inconnu. Cela nous fait peur. On se raconte alors des histoires à l’aide de notre mental, qui bouillonne d’idées et scénarios pour éviter de nous concentrer sur ce qui se passe ici et maintenant.

On fait tout pour être occupé, de sorte de rater complètement le contenu de l’expérience. On n’est pas véritablement conscient du moment qui passe, car l’on cherche en permanence à atteindre nos objectifs le plus rapidement possible.

Combien de fois avez-vous réellement savourer votre repas ? Cette pomme que vous avez mangé la dernière fois, quelle saveur avait-elle exactement ? Quelle forme avait elle ? Quelle sensation cela vous a fait quand vous avez croqué dedans ? Quel était votre ressenti lorsque vous l’avez mâché ? Quel était votre ressenti lorsque cette pomme était dans votre main ?

Article recommandé :   Le Club Privé Reussissez.com est lancé !

Lâcher prise, c’est renoncer au contrôle

Les autres pensent que vous pensez à ceci ou cela, car ils projettent sur vous leurs propres pensées .
Les autres pensent que vous êtes ceci ou cela, car ils projettent sur vous leurs propres croyances.
Les autres pensent qu’ils ont raison, car ils ne veulent pas admettre qu’ils ont tort.

Les autres pensent que ce qu’il pensent correspond forcément à ce que vous pensez, car ils ne peuvent imaginer un autre mode de pensée que le leur.

Les autres pensent vous connaître mieux que vous, car ils ne se connaissent pas eux-mêmes.
Les autres pensent que vous devriez faire ci ou ça, car ils ne veulent pas faire autre chose.
Les autres pensent que ceci est bien, car ils ne veulent pas reconnaître que cela est mal.
Les autres pensent que leur vérité est LA vérité, car ils ne connaissent pas d’autres vérités.
Les autres vous jugent, car ils projettent sur vous leur propre jugement.
Les autres veulent vous changer, car ils ont peur du changement.

Les autres pensent… c’est bien cela le problème. Ils ne ressentent pas.

Lâcher prise, c’est renoncer au contrôle des autres. Accepter les autres comme ils sont et pour ce qu’ils sont. Les autres ne sont pas vous. Vous êtes unique, et sans pareil. Vous êtes ce que vous êtes. Je suis ce que je suis. Et c’est ainsi.

Les autres sont une projection de votre propre mental, tout comme vous êtes une projection de leur propre mental. C’est l’effet miroir.

Lâcher prise, c’est accepter de ne pas comprendre. Accepter de ne pas comprendre les autres. Accepter de ne pas connaître les autres. Car la seule personne qui vous connaît vraiment, et que vous connaissez le mieux, c’est vous-même.

Lorsque vous décidez de ne pas écouter les autres pour avancer dans la confiance, vous lâcher prise sur les autres.

La projection de leurs propres doutes, leurs propres jugements, et leurs propres peurs, rebondissent sur vous. Leurs pensées peut aussi vous traverser. Une chose est sûre, votre état d’esprit ne subit plus d’ancrage toxiques de la part de l’extérieur.

Article recommandé :   Reussissez.com version funkie dance dans la jungle

Vous décidez de ne plus absorber leur poison émotionnel. Vous savez que chacun vit sa vie, chacun trace son propre chemin, chacun a son rêve, chacun a son destin.

Lâcher prise, c’est composer avec la vie

Vous ne savez pas où vous allez, vous ne savez pas le résultat de l’expérience. Mais vous avez pourtant entièrement confiance. Vous possédez en vous une confiance intérieure inébranlable et imperméable à l’extérieur.

Vous lâchez prise dans la confiance la plus totale. Même si des évènements extérieurs se présentent sur votre chemin, vous les accueillez pour ce qu’ils sont : une opportunité d’apprentissage.

Même si un imprévu se présente à vous, vous l’accueillez pour ce qu’il est : une occasion de lâcher prise.

Lorsque vous comprenez que ne rien attendre des autres constitue le secret du bonheur, vous lâchez prise.

Quand vous n’entretenez aucune attente extérieure, les miracles de la vie se présentent à vous. Les miracles ne sont plus extraordinaires. Ils sont votre lot quotidien. Votre vie est une suite de miracles. L’univers tout entier conspire à votre succès.

Votre vie s’ouvre à l’abondance, dès l’instant où vous êtes prêt à accueillir cette prospérité. Pour y arriver, vous devez cesser de refuser le moment présent. Vous devez cessez d’être en réaction contre l’extérieur.

Pour que le changement vienne à vous, vous devez êtes prêt à le recevoir. Pour le recevoir, vous devez changer d’état d’esprit.

Libérer son esprit nécessite de faire place nette au superflu, au passé, et surtout à l’attachement, pour ne conserver que l’essentiel : autrement dit, rien. Ou quasiment.

Quand vous conservez chez vous un tas d’affaires et d’objets dont vous ne vous servirez probablement jamais, quel état d’esprit entretenez-vous ? La peur de l’avenir. Vous n’êtes donc pas prêt à accueillir l’inconnu dans votre vie.

Lâcher prise, c’est accepter de changer de vie pour se poser en tant qu’individus responsables.

Lâcher prise, c’est libérer son esprit

Lorsque vous prenez conscience que vous êtes responsable à 100% de votre vie, vous lâchez prise. Lorsque vous prenez conscience que les autres ne pourront jamais vous rendre heureux (mais seulement y contribuer), vous lâchez prise.

Article recommandé :   Comment changer de vie en 5 étapes

Ho’oponopono peut vous aider à lâcher prise. Cette méthode de guérison est simple et efficace.

Faire le vide dans son esprit est nécessaire pour accueillir de nouvelles expériences.

Imaginez que l’on vous serve du thé. Vous ne faites pas attention au moment où l’on vous sert du thé. Ce thé finit bien sûr par déborder de votre tasse.

Vous buvez toujours ce même thé dans cette même tasse, et vous ne faites toujours pas attention au moment l’on vous sert ce thé. Ce même thé finit donc par déborder.

Puis vient un jour où vous décidez de changer de thé. Peut-être même de boisson. Pour y arriver, vous devez soit finir votre ancien thé ou changer de tasse. Dans tous les cas, vous devez faire attention au moment où l’on vous sert cet ancien thé pour refuser celui-ci et en accepter un autre.

Vous devez aussi faire un choix bien entendu, parmi une sélection de boissons, pour décider de goûter celle qui vous fait envie.

La tasse correspond ici à votre esprit. Le thé à un mode de pensée. Les boissons aux opportunités. Cette analogie est donc là pour mettre en évidence la nécessité de NETTOYER et libérer ses anciennes pensées, pour pouvoir accueillir les nouvelles.

Quand vous n’êtes plus attaché à ces anciennes pensées, vous n’êtes plus attaché à votre passé. Vous lâchez prise. Quand vous lâchez prise sur les anciens schémas, de nouveaux peuvent apparaitre.

C’est comme le disque dur d’un ordinateur. Lorsque l’espace de stockage du disque est totalement utilisé, vous ne pouvez plus rien stocker. Plus aucune nouvelle donnée ne peut s’y loger.

Quand le disque dur est plein, les performances de l’ordinateur sont plus lentes. Ici, c’est pareil. Plus l’espace libre dans votre esprit est important, plus vous pouvez stocker de nouvelles expériences.

ut venenatis efficitur. odio mattis amet,