Découvrez pourquoi les croyances limitantes empêchent de réussir

Découvrez pourquoi les croyances limitantes empêchent de réussir

Les CROYANCES limitantes existent aussi bien chez les animaux que chez l’être humain. Preuve en est puisque le zoo de Whasington DC gardait par exemple un magnifique tigre blanc dans une cage d’environ 3m².

Heureusement, le zoo a fini par lui construire un nouvel habitat avec beaucoup plus d’espace : ce tigre blanc avait désormais droit de se promener le long des collines, arpenter les arbres. Il pouvait même se reposer au bord de l’étang et profiter de la végétation.

Le gardien du zoo l’a donc libéré de cette cage pour l’introduire dans son nouvel environnement. Malheureusement, ce tigre blanc continuait à arpenter sa cage… Pourquoi ?

Tout simplement parce que ce tigre avait construit son monde en fonction de l’espace qu’on lui avait imposé : il ne parvenait donc pas à comprendre pourquoi ces limites n’existaient plus.

La raison d’être de cette barrière physique n’avait plus de raison d’exister. La barrière mentale, autrement dit la croyance limitante, était pourtant toujours présente…

Dans l’esprit humain, c’est exactement pareil : les croyances n’ont pas besoin d’être étayées par 4 murs. Elles sont invisibles.

Durant l’enfance, l’esprit a été conditionné par l’éducation : l’enfant a bien sûr cru toutes les limites imposées par ses parents et proches. Il a également accepté pour VRAI toute l’information perçue à l’école.

Arrivé à l’âge adulte, cet individu va donc répéter à 90% le schéma appris dans son enfance de manière inconsciente telle une marionnette.

Normal puisque le cerveau d’un enfant est comme une éponge jusqu’à l’âge de 7 ans : tout innocent, il va donc absorber une très grande quantité d’informations sans la filtrer.

Article recommandé :   Pénalité Google : réussir à en sortir, c'est possible ! Voici comment

Comme disait Henry Ford “Si vous croyez que vous pouvez le faire, vous avez raison. Si vous pensez que vous en êtes incapable, c’est tout aussi vrai.”

Ce passage est tiré d’un extrait du livre “l’EFT, technique de libération émotionnelle pour les nuls“.

L’allégorie de la caverne de Platon constitue aussi une parfaite illustration de l’importance des croyances ainsi que leur rôle dans l’interprétation relative de la réalité.

La guérison spontanée des croyances ou comment exploser le paradigme des fausses limites

Dans le monde du sport, battre des records constitue la preuve que tout est possible. En 1954 par exemple, on ne croyait pas que l’être humain soit capable de parcourir 1,6km (1 mile) en moins de 4 minutes.

Tout le monde pensait que c’était impossible, irréalisable et au-delà des possibilités humaines. Heureusement, le 6 mai 1954, l’athlète anglais Roger Bannister l’a fait !

56 jours plus tard, John Landy a battu le record de Roger Bannister, en réalisant le parcours en 3 minutes et 579 centièmes. 3 ans plus tard, 16 autres athlètes avaient littéralement pulvérisé ce record.

Ces exemples se retrouvent bien entendu dans tous les domaines de la vie mais celui du sport en regorge particulièrement.

Vous préparez une compétition et souhaitez battre par exemple un nouveau record sportif ? Seulement voilà, votre coach et vos proches vous font douter. Ils vous disent que vous n’êtes pas prêt, que c’est impossible. Tout le monde ne s’appelle pas un tel.

STOP ! Cultivez l’ignorance sélective, croyez en vous et FONCEZ !

Pour vous aider, vous pouvez lire le livre “la guérison spontanée des croyances – l’éclatement du paradigme des fausses limites“.

sem, Sed velit, lectus Nullam libero Aenean