Découvrez comment le secret de la création fonctionne

Le doute est une forme de résistance

Vous pensez par exemple à la réalisation d’un projet qui vous tient à cœur et vous décidez de passer à l’action.

Vous décidez d’en parler autour de vous. Les gens ne croient pas suffisamment en votre projet (ils risquent donc de vous faire douter) et/ou les premiers résultats escomptés ne sont pas à la hauteur de vos attentes (vous risquez donc de douter).

Soit vous avez la foi et continuez, soit vous doutez et continuez (auquel cas le temps de réalisation sera plus long), soit vous abandonnez.

La résistance vous empêche d’attirer ce que vous désirez manifester ici et maintenant.

A la fin de chaque action (pensée, visualisation, écriture, parole), remerciez l’univers. Dire merci est un signe de reconnaissance. Vous devez vous faire confiance et faire confiance à l’univers pour que votre création se réalise.

C’est cela l’art de la prière : émettre une intention et cultiver la foi.

Dire merci signifie que vous remettez votre intention de création à votre moi supérieur (Dieu) et l’univers. Vous avez ainsi confiance en sa réalisation et lui PERMETTEZ d’exister. Vous lâchez prise dans la confiance.

Si vous n’avez pas suffisamment foi en votre création, alors elle ne se réalisera pas car vous aurez mal utilisé votre puissance intérieure.

La résistance est la force contraire au désir, qui est la force créatrice.

Votre pouvoir de création dépend à la fois de vos besoins, désirs et objectifs mais également de vos croyances, certitudes et convictions.

Potentiel de création = force créatrice – force contraire

Exemple des forces en présence pour la création suivante : « je désire avoir mon master ».

Article recommandé :   Cancer, SIDA : découvrez la vérité sur un lobbying mondial

Les 4 pensées positives potentielles pour la réalisation de cet objectif :

  • je serais fier d’avoir réussi à avoir mon master
  • mes proches m’estimeront davantage
  • j’aurais la reconnaissance que je mérite
  • il faut réussir mon master pour pouvoir réussir dans la vie

Les 6 pensées négatives probables :

  • j’ai peur de réussir mon master car je serais obligé d’accepter de travailler comme un dingue ensuite
  • je ne pourrais plus m’amuser pendant un moment
  • les sujets abordés ne me plaisent pas vraiment
  • je ne crois pas être capable de réussir car seulement les meilleurs sont retenus
  • je n’ai jamais réussi à faire ce que je veux
  • je vais perdre tous mes moyens à l’examen

La réalisation de cet objectif dépend de ce rapport de force : la résultante de ce rapport de force permettra ou non sa création.

La quantité et l’intensité des pensées sont prises en compte dans l’équation. Nous voyons ici que les pensées négatives sont plus nombreuses que les pensées positives. Il y a donc fort à parier que la réalisation de cet objectif ne se fasse pas.

Sauf si les pensées positives sont beaucoup plus intenses. Si ces pensées sont présentes plus longtemps dans votre esprit et/ou vous focalisez davantage d’attention dessus, elles seront alors plus chargées.

Potentiel de création = force créatrice – force contraire.

Je vous laisse y méditer un instant. En attendant, je vais louer un jet privé pour partir au Maroc :) Non, je déconne ;) (enfin pour la location du jet privé, pas pour le Maroc hein)

leo ut Phasellus eleifend Aenean in felis vulputate, risus Aliquam sem, sit