Comment soigner un rhume et calmer une quinte de toux RAPIDEMENT

Soigner un rhume et calmer une quinte de toux par homéopathie

Une seule dose de solution de chlorure de magnésium (20 g de chlorure de magnésium par litre d’eau) suffit pour couper court à un rhume de cerveau d’un seul coup si vous le voulez.

Il faut que le rhume de cerveau ne soit pas encore installé pour que cette solution soit réellement efficace. Autrement dit, il faut s’y prendre assez tôt et être conscient de l’arrivée imminente de la maladie. Dès que vous sentez les premiers symptômes, prenez une dose. C’est de la bonne !

Sinon, si vous avez un peu attendu, ben vous passez à 2 doses. C’est tout con…

Vous avez plein d’autres remèdes de grands-mères pour guérir un rhume de cerveau : l’argile, le citron, le gros sel, l’eau de vie…

Je ne vais pas en vous en faire ici l’apologie. Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur le lien juste au-dessus.

Voici quelques autres solutions naturelles toute simples pour soigner un rhume et calmer une quinte de toux :

  • prenez un grog : ça aussi, c’est un truc de grand-mère. Vous découpez une rondelle de citron, vous la mettez dans une tasse. Vous y injecter ensuite une dose de rhum (ou 2 si vous voulez en renforcer l’effet). Pour finir, vous ajouter de l’eau chaude
  • faites une cure de fruits et légumes : pour soigner un rhume et calmer une quinte de toux, la pharmacie naturelle est votre meilleur allié ! C’est bourré d’antioxydants et vitamines !
  • mangez de l’ail : vous aurez peut-être pas une bonne haleine, mais l’ail s’avère efficace pour éliminer les toxines car il provoque une sudation dans l’organisme. Autrement dit, votre corps transpire. Et quand votre corps transpire, il élimine les toxines. Bon par contre, l’odeur de transpiration peut s’avérer prononcée hum hum…
  • si vous avez une tendance d’alcoolique, vous pouvez boire du ricard pur : très efficace pour calmer une quinte de toux car il tue les vermines !

Ma méthode pour soigner un rhume et calmer une quinte de toux

soigner un rhume et calmer une quinte de toux

Maintenant, on va passer à ma méthode CHOC pour guérir un PUTAIN de rhume et lutter contre la crève.

La semaine dernière, j’ai eu une crève carabinée, un truc de dingue : rhume + quinte de toux. La quinte de toux était telle que j’ai cru que j’allais mourir… abusé.

Ça me rappelait la quinte de toux que j’avais chopé au retour de mon trek au Népal quand j’ai fais le tour des Annapurnas. Je vous ai raconté ?

J’avais passé 15 jours dans la haute montagne, j’avais franchi le col du Thorong Pass qui culmine à 5416 mètres d’altitude à l’aie blaise. Franchement pénard. Aucun symptôme. L’air de la montagne était pur, j’avais une forme olympique. A tel point que j’ai déposé tout le monde au franchissement du col : je suis arrivé à 7 heures du matin en haut, 1 h avant les autres, en courant. Oui, vous avez bien entendu. Cela peut paraître surprenant mais j’ai bel et bien franchi le col en courant à plus de 5 000 m, avec mon sac à dos, mon duvet et cie dans la poudreuse. Les autres étaient littéralement sur le cul…

Article recommandé :   La loi d'attraction, les clés du secret pour obtenir ce que vous désirez

Enfin bref. Tout cela pour dire qu’à la fin du trek je suis rentré à Katmandou, dans la vallée, et à ce moment-là, je me suis chopé une quinte de toux qui a duré 15 jours. Les causes de ce symptôme sont très simples. C’est ce qu’on peut appeler l’effet post altitude.

Contrairement aux autres qui gerbaient à 5 000 m, et avaient du mal à respirer. Moi, c’était le contraire. Je suis différent, c’est normal, je le sais, je réagis différemment des autres.

Au fait, pour ceux qui ont le mal d’altitude, je vous recommande l’excellent produit UK Cellfood. Pour la petite histoire, j’en avais pris un flacon lors de mon expédition. Pas pour moi car je savais que j’en avais pas besoin, mais pour aider les autres. Chose qui s’est avéré utile, car je servais effectivement de médecin ;) j’en ai aidé plus d’un à franchir le col grâce ma trousse de secours.

Le rôle du Cellfood est très simple : il augmente RAPIDEMENT la biodisponibilité en oxygène dans le sang. Quand je voyais certaines personnes qui étaient rouges comme des tomates, je me disais qu’il y avait urgence…

Allez tant que j’y suis, je me la joue grand seigneur aujourd’hui. Si vous souhaitez renforcer votre système immunitaire et aider à protéger vos cellules du stress oxydatif, je vous recommande le produit Citrobiotic bio à base d’extraits de pépins de pamplemousse.

Pour les probiotiques, je vous recommande les sachets Proviplus aux 10 milliards de cellules.

Si je vous les recommande, c’est que j’ai bien évidemment pris ces produits lors de mes voyages en sac à dos à des fins de prévention.

Revenons en à nos moutons. En fait, mon corps était tellement purifié, mes cellules étaient tellement nettoyées et détoxifiées de toute cette MERDE que l’on injecte dans les villes. J’étais tellement chargé en globules rouges. Mes poumons étaient tellement propres. Ma cage thoracique s’était tellement ouverte…

Du coup, en revenant à la ville, j’étais devenu beaucoup plus sensible à la pollution. Au point que mes cellules ont eu du mal à comprendre je pense. Elles devaient me dire un truc du genre “euh tu fais quoi là Seb ??? Maintenant qu’on est enfin nettoyées, tu reviens nous faire respirer de l’air pollué ? Mais t’es maso ou quoi ? Bon, ben ok mais va falloir dans ce cas un petit temps d’adaptation mon garçon car faut qu’on se rééquilibre sérieusement. Ah ben oui hein, tu nous fait passer de l’air pur qui existe à 5 000 m à un air pollué d’une ville comme Katmandou !”

Je vous rassure, je ne suis pas schizophrène :)

Enfin bref. J’avais donc choppé une quinte de toux terrible et j’avais du mal à m’en dépêtrer. J’ai pris tous les matins une tablette de Solgar Ester-C Plus 1000mg Vitamine C (complexe de bioflavanoides hautement absorbables) et un comprimé de magnésium marin.

Article recommandé :   Respiration abdominale : voici la technique de relaxation en 4 étapes

Ce sont des compléments alimentaires très riches. Honnêtement, même l’homéopathie, je l’utilise très peu. En dernier recours. Dans les rares cas où j’ai un coup de mou.

J’ai ensuite fait une cure de fruits et légumes : oranges, clémentines, kiwis, bananes, ananas, noix de coco, courgettes, carottes…

Ça a duré quelques jours. Le truc bizarre, c’est que ça a duré plus de 2 ou 3 jours, et la quinte de toux était telle qu’elle m’empêchait de bien dormir la nuit.

A tel point que je suis allé essayer de dormir sur le canapé pour rester en position assise. C’est la position allongée en fait qui me provoquait la quinte de toux.

Je m’en suis rapidement aperçu en observant mes symptômes. Je crois que ça ne m’est jamais arrivé d’avoir un épisode aussi intense. Faut dire que je suis très peu habitué à la maladie, je ne connais pas bien cet état, et à dire vrai, je n’ai jamais eu envie de le connaître vraiment.

Soigner un rhume et calmer une quinte de toux par le sport

Comment soigner un rhume et calmer une quinte de toux RAPIDEMENT

Je me dis qu’il était temps de renforcer mon système immunitaire à grands coups de pieds au cul.

Vu que je fais preuve d’une grande force intérieure. J’ai décidé au bout de quelques jours de dire un grand FUCK à la crève. Je me suis levé un matin et j’ai dit “j’emmerde la crève !”.

Ça tombait bien en plus car ce jour-là, il avait gelé, il faisait -4 degrés dehors. Et il faisait beau. Un temps donc idéal pour tuer les vermines, car c’était un froid sec.

Je suis donc sorti torse nu, histoire de renforcer mon système immunitaire à vitesse grand V. Oui, cela peut vous choquer car c’est sûrement une méthode non conventionnelle. On nous apprend en effet depuis tout petit à se couvrir pour ne pas attraper froid et blablabla… tout un tissu de conneries qui est en réalité contre-productif.

En fait, le corps humain est doué d’une très grande capacité d’adaptation. Le système immunitaire en fait partie. Il faut par contre le solliciter et le stimuler parfois pour le renforcer. Le principe du fonctionnement de la mémoire et du cerveau est le même. Si vous pratiquez le sudoku, vous stimulez votre cerveau. Alors que si vous avez l’habitude de vous faire assister comme un toutou en laisse, et que vous fumez des gros joints à longueur de journées, vous encrassez votre organisme.

Au passage, j’ouvre régulièrement la fenêtre de la salle de bains quand je prends une douche, même par grand froid car le renouvellement de l’air joue un rôle capital dans le renouvellement des cellules. C’est en fait d’une logique sidérante.

Ensuite, j’ai enfilé un tee-shirt et je suis allé rentrer du bois. L’après-midi, je suis allé faire une petite marche de 2 heures en prenant une petite montée histoire d’oxygéner l’organisme et accélérer le renouvellement cellulaire.

Article recommandé :   Comment être zen : voici 14 habitudes pour y arriver facilement

Déjà, je sentais que ma santé allait beaucoup mieux.

Mais j’ai décidé de ne pas m’arrêter là car quand je décide quelque chose, je suis sérieusement déterminé comme jamais. J’ai donc aussi ré hausser le niveau de mes pensées.

J’ai aussi pratiqué un exercice spécial de respiration abdominale pendant 30 minutes, couplé à une visualisation efficace.

C’était le jour et la nuit. La nuit qui a suivi, j’ai pu dormir normalement. Mais c’est pas fini. Quand je suis parti à doper mon système immunitaire, je fais pas les choses à moitié. De toute façon, je ne sais pas faire les choses à moitié, je suis entier dans tout ce que je fais.

Le lendemain matin donc, je suis parti courir. Il avait gelé aussi, il faisait pareil : – 4 degrés, un froid sec, idéal pour tuer les microbes.

J’ai donc couru pendant 1h, j’ai ensuite fait une petite série de 100 abdos inclinés, 100 abdominaux à l’équerre, 10 séries de pompes dont 2 inclinées, 12 séries de tractions. Le tout dehors, dans l’herbe gelée. Pénard quoi. Bien sûr, il n’y avait personne d’autre que moi dehors par ce temps. Encore moins de gens qui couraient et faisaient du sport. J’étais donc une fois de plus le seul couillon dehors.

J’ai fait une partie de l’entrainement que j’avais préparé pour une personne qui souhaitait se préparer au concours pompiers (et qui a réussi bien entendu).

J’ai donc fait des séries de déroulés et de vitenvit dans le but de saturer l’organisme en absorption d’oxygène.

Et ben, en tout cas, voilà, mes efforts ont porté leurs fruits. J’ai réussi à soigner mon rhume et calmer ma quinte de toux en moins d’une semaine.

Pourquoi courir ? C’est très simple. Quand vous courez, vous augmentez la circulation du sang. Quand vous courez vite, vous accélérez de manière significative le renouvellement des cellules ainsi que les échanges gazeux. L’échange des molécules d’oxygène et dioxygène peut arriver à saturation.

Plus vous êtes en altitude, plus l’oxygène est “pur”. Il en va de même avec le froid sec qui influence directement la densité de l’air.

Un autre effet est la transpiration. Quand il fait froid, vous avez tendance à moins transpirer quand vous faites du sport dehors qu’en été, on est d’accord que la sudation a tendance à être moins importante. Il n’en reste pas moins que le principe est le même.

Le rôle de la transpiration est d’éliminer les toxines présentes dans le corps.

Voilà, vous savez à peu près tout ce qu’il faut faire pour soigner un rhume et calmer une quinte de toux.

Alors, vous en pensez quoi ?

Phasellus luctus in commodo felis id